Les ordinateurs personnels en perte de vitesse


Dominique Lemoine - 06/06/2011

Le ralentissement de la demande des consommateurs réduit les perspectives de croissance des livraisons d’ordinateurs personnels pour 2011, même si la croissance à long terme demeurera dans la zone des deux chiffres, selon l’International Data Corporation (IDC).

La croissance attendue des livraisons mondiales d’ordinateurs personnels pour 2011 est maintenant de 4,2 %, alors qu’on prévoyait en février une croissance de 7,1 %. Des prévisions tirées du World Wide Quaterly PC Tracker d’IDC.

IDC explique cette baisse par une combinaison de facteurs, dont le déclin des livraisons au premier trimestre, des perspectives économiques de plus en plus modérées, une saturation relative dans les marchés développés de consommateurs et la présence de produits concurrents. Des facteurs qui devraient mener à une croissance lente en 2011.

Un rebond est attendu en 2012. Un ralentissement de la croissance à au moins environ 10 % à 11 % est encore envisagé pour la période 2012-2015. En comparaison, la croissance des livraisons d’ordinateurs personnels à des individus avait été en moyenne de 18,9 % de 2005 à 2007. Une croissance 7 % plus rapide que celle des ventes commerciales.

De 2008 à 2009, la croissance des ventes aux consommateurs avait été encore plus rapide à 21%, alors que la croissance des ventes commerciales avait chuté à 3 % en 2008 et à -10,5 % durant la récession en 2009. Dans ce contexte, les ventes d’ordinateurs personnels à des particuliers ont été au cours des cinq dernières années la locomotive des ventes.

Une transition vers des portables à faible coût (mini notebook et netbook) a stimulé les ventes à de nouveaux utilisateurs dans les marchés émergents, alors qu’elle a permis à des consommateurs sur les marchés développés de remplacer de plus vieux appareils ou d’en acquérir un deuxième, et ce, indépendamment des pressions économiques.

L’attrait pour ces petits appareils a cependant cédé le pas à une saturation relative, à une reconnaissance des limites de leur potentiel et à une meilleure concurrence en provenance des principaux fabricants d’ordinateurs portables traditionnels et de tablettes.

Une tendance à compléter sa collection d’appareils avec un téléphone intelligent, une tablette ou un eReader a aussi été observée, réduisant la part du portefeuille pouvant être consacrée à un nouvel ordinateur personnel. Sans oublier le prolongement de la récession, l’inflation et l’endettement, qui nuisent au pouvoir d’achat des consommateurs.

L’attente de nouvelles conceptions, allongement de la durée de vie des piles et autres améliorations peut aussi retarder à court terme les décisions d’acquisition d’un ordinateur personnel. Plusieurs améliorations sont attendues pour 2012. IDC mentionne cependant que les prix devront être attrayants pour qu’elles aient un impact sur la croissance.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+