IBM réduit la taille d’un bit de donnée à 12 atomes


Denis Lalonde - 13/01/2012

La taille d’un bit de donnée, la plus petite unité d’information manipulable par un ordinateur, vient de subir une cure minceur gracieuseté d’IBM.

Des chercheurs d’IBM précisent que les ordinateurs personnels utilisent actuellement un million d’atomes pour stocker un bit de donnée. Or, les recherches ont permis de réduire ces besoins à… 12 atomes. Ces recherches permettent de réduire la taille d’un octet à 96 atomes (8 bits = 1 octet).

Cette découverte permettrait aux disques durs et à la mémoire Flash de contenir beaucoup plus de données et dans des espaces plus petits. IBM précise que son procédé pourrait permettre de stocker de 100 à 150 fois plus de données qu’en ce moment dans un même espace.

Pour arriver à ses résultats, l’équipe de chercheurs a utilisé une méthode d’alignement magnétique des atomes pour que chaque groupe n’interfère pas avec les autres groupes environnants. IBM appelle ce procédé l’antiferromagnétisme.

Les résultats complets des recherches d’IBM sont dévoilés dans la revue Science. L’entreprise ajoute que sa découverte n’est pas destinée à être commercialisée à court terme, puisque les travaux ont été effectués à des températures très froides.

IBM, aussi surnommée Big Blue, veut poursuivre ses travaux afin de concevoir une mémoire qui sera stable à température ambiante.

Pour voir la vidéo expliquant la découverte, cliquez ici.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de novembre 2011 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW