Utilisation du téléphone mobile en hausse au Québec


Dominique Lemoine - 23/10/2014

L’utilisation du téléphone mobile pour communiquer est en croissance, selon le volet « modes de communication » de l’enquête NETendances du CEFRIO.L'utilisation d'un téléphone mobile

Selon ce volet de l’enquête NETendances du CEFRIO, qui est un organisme de transfert et de liaison dans le domaine des technologies de l’information, 62 % des adultes québécois utilisent le téléphone mobile comme moyen de communication, par rapport à 51 % en 2012.

Également, l’utilisation de différents outils de communication sur Internet, comme le courriel, la messagerie intégrée aux réseaux sociaux, le clavardage ou la vidéoconférence, est passée chez les adultes québécois de 55 % en 2012 à 65 % en 2014.

Par contre, les jeunes adultes qui sont âgés de 18 à 24 ans forment encore le seul groupe d’âge pour qui l’utilisation d’un appareil mobile prédomine sur l’utilisation d’un téléphone fixe comme moyen de communication.

De plus, les adultes dont le revenu familial est 100 000 dollars et plus emploient plus fréquemment le téléphone mobile que le téléphone fixe pour parler, soit 73 % d’entre eux comparativement à la moyenne québécoise de 58 %.

« De plus en plus de foyers délaissent leur ligne téléphonique fixe pour utiliser le téléphone mobile et les outils Internet pour communiquer. Les plus jeunes adultes, ceux étant plus scolarisés ou ceux disposant d’un revenu familial plus élevé délaissent davantage la téléphonie fixe au profit du mobile et d’Internet », analyse le CEFRIO.




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+