Montréal, reine canadienne du capital de risque


Denis Lalonde - 14/02/2012

La région de Montréal est la reine des investissements en capital de risque au Canada en 2011, loin devant Toronto. (Mise à jour)

La région de Montréal a attiré des investissements de près de 459 millions de dollars l’an dernier, en hausse de 68,7 % par rapport aux 272 millions de dollars recueillis en 2010, révèle un rapport de l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement (CVCA), rédigé en collaboration avec l’agence de presse Thomson Reuters. Au total, 133 entreprises se sont partagé cette cagnotte, comparativement à 75 un an plus tôt.

Au deuxième rang, la région de Toronto revendique des investissements de près de 388 millions de dollars dans 68 entreprises, contre 302 millions de dollars dans 57 entreprises en 2010, en hausse de 28,3 %.

La région de Québec arrive quant à elle au septième rang canadien avec des investissements de 27,3 millions de dollars dans 35 entreprises. Dans ce cas, il s’agit d’une baisse de 14,5 % sur un an, puisque 20 sociétés de la Capitale nationale avaient recueilli un total de 31,9 millions de dollars en 2010.

Le Québec au coude à coude avec l’Ontario

En 2011, l’Ontario et le Québec sont pratiquement à égalité, elles qui ont recueilli respectivement 550 millions et 549 millions de dollars en capital de risque. Cela confère à chacune des provinces une part de 36 % des investissements réalisés au Canada durant l’année.

Pour le Québec, il s’agit d’une augmentation de 48 % sur un an, la province ayant attiré des investissements de 370 millions de dollars en 2010. Pour l’Ontario, la croissance se chiffre à 29 % par rapport aux investissements de 426 millions de dollars obtenus un an plus tôt.

Le rapport indique toutefois que 256 entreprises ayant reçu du financement sous forme de capital de risque logent au Québec, soit 58 % du total canadien.

Ajout : Selon des chiffres du ministère du Développement économique, de l’innovation et de l’exportation (MDEIE), l’industrie québécoise des TIC a dominé en 2011, en recueillant 181,1 millions de dollars en capital de risque, par rapport à 148,3 millions de dollars pour les entreprises « traditionnelles », 115,7 millions de dollars pour la catégorie « autres technologies » et 103,8 millions de dollars pour celle des sciences de la vie.

Le Québec au neuvième rang nord-américain

La performance du Québec lui confère le neuvième rang du classement des États et provinces du Canada et des États-Unis.

C’est la Californie qui domine avec des investissements de 14,45 milliards de dollars, suivie du Massachusetts (2,95 milliards de dollars), de l’État de New York (2,27 milliards de dollars), du Texas (1,44 milliard de dollars), de l’Illinois (681 millions de dollars), du Colorado (616 millions de dollars), de la Virginie (592 millions de dollars) et de l’Ontario.

En 2010, le Québec se retrouvait au 13e rang du même classement.

L’industrie des TIC domine aussi au Canada

Globalement, à travers le pays, 1,51 milliard de dollars ont été investis sous forme de capital de risque en 2011, comparativement à 1,13 milliard de dollars en 2010, ce qui constitue une augmentation de 34 %. C’est la meilleure performance du Canada depuis 2008, mais on est toutefois loin du montant de 2,1 milliards de dollars obtenu en 2007.

Au total, les investissements ont profité à 444 entreprises, par rapport à 357 en 2010, ce qui représente une progression de 24 % sur un an. La taille moyenne de chaque investissement se chiffre à 3,4 millions de dollars, comparativement à 3,17 millions de dollars un an auparavant.

Les investissements en capital de risque dans l’industrie canadienne des technologies de l’information et des communications (TIC) ont totalisé 692 millions de dollars en 2011, en hausse de 41 % par rapport aux 491 millions de dollars récoltés un an plus tôt.

Au niveau des TIC, 162 sociétés ont obtenu du financement sous forme de capital de risque en cours d’année. Ce sont les entreprises développant des produits Internet et des logiciels qui ont obtenu une large part du gâteau, récoltant respectivement des investissements de 236 millions et 201 millions de dollars.

Le secteur biopharmaceutique et des sciences de la vie a récolté 343 millions de dollars, alors que celui des technologies vertes arrive au troisième rang à 245 millions de dollars.

Le CVCA attribue l’augmentation des investissements en capital de risque à la hausse du niveau d’entrepreneuriat au pays, à l’activité des incubateurs d’entreprises et aux incitatifs en matière de recherche et développement.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de décembre 2011/janvier 2012 de Direction informatique, Cliquez ici.




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW