L’ACEI veut davantage de points d’échange Internet au Canada


Denis Lalonde - 28/06/2012

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) part en croisade afin de convaincre le monde des affaires du Canada de créer davantage de points d’échange Internet (PEI) à travers le pays.

L’ACEI, organisme sans but lucratif qui gère le domaine .CA sur Internet, vise les villes de Montréal, Vancouver, Winnipeg et Halifax. Le Canada compte actuellement deux PEI, un à Ottawa et un autre à Toronto.

L’ACEI espère créer des PEI à Montréal, Vancouver, Winnipeg et Halifax. (Photo: Capture d’écran)

Les PEI sont des infrastructures qui permettent au trafic Internet local de circuler plus rapidement, sans avoir à faire de détour. En bout de ligne, leur présence permet d’améliorer le flux du trafic sur les principaux réseaux et contribue à réduire les coûts de réseautage.

« Il est probable que de nombreux Canadiens ignorent qu’une grande part de notre trafic Internet national traverse nos frontières avant de les franchir de nouveau pour finalement parvenir à destination. Cette situation est due, en partie, au fait que le Canada a besoin de plus de PEI, soit de ces importants dispositifs d’aiguillage qui permettent aux internautes d’une même région, habituellement d’une grande ville, de se connecter les uns aux autres directement », explique la direction de l’ACEI dans un communiqué.

L’organisme estime qu’il existe environ 350 PEI dans le monde, dont 85 aux États-Unis.

« Par rapport aux autres pays de l’OCDE, le Canada accuse un retard. Pour un pays qui a déjà fait figure de leader de l’économie numérique mondiale, c’est inacceptable », a déclaré le président et chef de la direction de l’ACEI, Byron Holland.

« Nous avons tout à gagner de l’amélioration d’Internet au Canada et d’une économie numérique plus robuste. Il s’agit d’augmenter la sécurité, la vitesse et la résilience du réseau tout en optimisant le volume de trafic qui demeure au Canada, avantageant du coup l’ensemble de la population canadienne », a-t-il ajouté.

L’ACEI est d’avis que les intervenants de l’économie numérique canadienne, notamment les exploitants de réseau, les fournisseurs de services Internet (FSI) et d’autres parties intéressées des secteurs public et privé, devraient collaborer afin de créer une chaîne de PEI et veiller à l’investissement dans l’infrastructure requise.

L’organisme soutient que les discussions se poursuivront au cours des mois à venir, mais n’a pas avancé d’échéancier précis pour mener à bien son projet.

Pour avoir une idée sur le fonctionnement des PEI, l’ACEI propose de visionner la vidéo suivante (en anglais seulement) :




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW