Patrons et employés n’ont pas la même perception du télétravail

Si les employés canadiens adorent le télétravail, il n’en va pas de même des patrons, qui craignent une perte d’efficacité lorsque le personnel est à l’extérieur du bureau.

Selon un sondage Angus Reid effectué pour le compte de Microsoft Canada, seul un patron sur quatre a l’impression que les employés sont plus productifs lorsqu’ils travaillent de la maison que lorsqu’ils sont au bureau.

Toutefois, 55 % des employés se considèrent plus productifs lorsqu’ils travaillent à distance, ce qui vient contredire les perceptions des patrons. De plus, ces derniers se sentent plus productifs lorsqu’ils sont en télétravail dans une proportion de 62 %.

L’étude a révélé que les principales « bêtes noires » des patrons dont les employés travaillent à distance sont : l’impossibilité de se parler face à face (49 %), une baisse de concentration (26 %), une baisse de fiabilité (22 %) et une impression que moins de travail est effectué (22 %).

De leur côté, les répondants en faveur du télétravail y voient de nombreux avantages : possibilité de compléter une tâche qui n’a pu être terminée au bureau (48 %); éviter les distractions (44 %); être plus productif qu’au bureau (35 %); et mieux équilibrer les priorités professionnelles et personnelles (35 %).

À la maison comme au bureau

Selon le sondage, une écrasante majorité de patrons (95 %) et d’employés (90 %) estiment très important de jouir des mêmes capacités lorsqu’ils travaillent à distance et au bureau.

Le sondage en ligne a été mené du 14 au 21 février 2012 auprès de 1 249 personnes, dont 607 employés et 642 patrons participant au Forum Angus Reid. Tous les répondants travaillaient à temps plein dans un bureau comptant un minimum de dix employés et autorisant le télétravail.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Le service Virtual Spaces de Frameable offre une nouvelle façon pour les entreprises de se connecter à distance

La société Frameable de Washington, DC vise à transformer le travail à distance et hybride avec ses services d'espaces virtuels. 

Chris Barry nommé président de Microsoft Canada

Chris Barry succède à Kevin Peesker en tant que président de Microsoft Canada à la siute de la promotion de ce dernier à un poste mondial, a annoncé Deb Cupp, présidente de Microsoft Amérique du Nord, dans un message sur LinkedIn. Le changement de garde aura lieu le 1er juillet, au début du prochain exercice financier de Microsoft.

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

Hashtag Tendances, 3 mars 2022 — Effets boule de neige du conflit en Europe; et plus

Hashtag Tendances, 2 mars 2022 — Enjeux d’externalisation; restrictions technologiques; des pirates informatiques choisissent leur camp; et plus.