De bons pieds d’écrans ajustables et ergonomiques à prix abordable

La plupart des écrans à cristaux liquides peu coûteux sont vendus avec un pied fixe qui ne permet pas vraiment de s’en servir de façon ergonomique. Leurs utilisateurs se mettent donc rapidement à la recherche d’un pied d’écran plus adaptable à leurs besoins mais ils découvrent vite que la plupart d’entre eux coûtent cher et peuvent facilement doubler le prix de l’écran.

Après une recherche en magasin et sur Internet, nous avons cependant découvert deux pieds d’écrans à cristaux liquides facilement ajustables, ergonomiques, et qui coûtent une soixantaine de dollars seulement. Ils semblent d’ailleurs être les deux best-sellers actuellement.

La recherche d’un pied d’écran ajustable

L’idée de départ était de trouver un pied qui puisse être placé sur toute surface de bureau et qui permette de monter ou descendre l’écran ainsi que de faire pivoter l’affichage au besoin pour passer d’horizontal à vertical. Il fallait aussi que les trous de montage soient placés conformément au standard VESA connu sous l’appellation Flat Display Mounting Interface (FDMI) ou monture VESA, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. Le standard FDMI ou VESA spécifie la grosseur des vis et des trous de vis ainsi que l’éloignement et la position relative des trous de fixation qui forment un carré de 7,5 cm (MIS-D-75), 10 cm (MIS-D-100) ou 15 cm (MIS-D-150) de côté selon la taille de l’écran et le poids de l’écran. La plupart des pieds d’écran vendus séparément pour des écrans de 10 kilogrammes ou moins présentent deux séries de trous correspondant à MIS-D 75/100.

C’est surprenant de voir tout ce qui peut être disponible en tant que pieds d’écran à cristaux liquides, la plupart pouvant d’ailleurs servir autant avec un écran d’ordinateur qu’avec un écran de téléviseur à cristaux liquides. Le prix d’un pied d’écran ajustable peut aller d’une soixantaine de dollars à plusieurs centaines de dollars mais le résultat est à peu près le même que l’on achète le moins cher ou le plus cher. En fait, ce qui est important, c’est d’arriver à placer l’écran au bon niveau par rapport à la personne qui s’en sert. Il y a donc autant de positions possibles d’écrans que de tailles d’individus. Un pied fixe, sans aucune possibilité d’ajustement est donc anti-ergonomique et risque juste de causer des problèmes physiques à son utilisateur. Le changement du pied fixe par un pied ajustable s’impose donc.

Le Neo-Flex LCD Stand d’Ergotron

Cherchant un pied d’écran pour pouvoir passer de l’affichage horizontal à l’affichage vertical, je suis tombé sur le Neo-Flex LCD Stand d’Ergotron, spécialiste mondial des pieds d’écrans, qui ne coûtait qu’une soixantaine de dollars, ce qui était bien peu comparativement à beaucoup d’autres modèles. Ce pied d’écran se monte en quelques minutes en suivant les instructions qui l’accompagnent. Il est constitué d’une sorte de tube qui glisse dans un autre avec un effet d’amortisseur permettant d’éviter les chocs lors du passage d’une position à une autre. On peut y fixer un écran de 15 à 20 pouces en se servant des trous de fixation standards situés à l’arrière de la plupart des écrans. Une fois l’ensemble monté, on peut le placer sur le bureau à la distance qu’on préfère. Ensuite, on peut monter et descendre l’écran à volonté, le faire basculer pour qu’il soit le plus perpendiculaire possible à l’angle de vision et on peut faire basculer l’écran de 90 degrés pour le mettre vertical. Tout cela fonctionne comme un charme. La base du pied a changé depuis que j’ai acheté le mien en juin mais tout le reste est pareil dans le dernier modèle.

Le VM-811 de Vanguard USA

Mon second choix était le VM-811 de Vanguard USA, qu’on peut trouver chez Costco, Future Shop, Best Buy et d’autres fournisseurs canadiens. Il s’agit du moins cher des bras articulés. Il est fait d’aluminium avec un fini argent. Sa base orientable se fixe au bord d’une table ou d’un bureau et trois articulations permettent de placer le moniteur à la position désirée. L’angle de rotation permet de tourner sur 180° alors que l’angle d’inclinaison va de -45° à +45° par rapport à la surface de la table. On peut aussi faire pivoter l’écran d’horizontal à vertical. Le VM-811 est fait pour des moniteurs jusqu’à 20 pouces. Sa monture est compatible VESA et il est très facile à installer. On peut également s’en servir pour de petits téléviseurs à écran à cristaux liquides.

Comme pour tout accessoire d’ordinateur, cela vaut la peine de faire un peu de magasinage pour avoir le meilleur prix. Pour le VM-811, par exemple, le prix variait de 38 $ à 69 $ et, pour le Neo-Flex LCD Stand, cela allait de 39 $ à 70 $. Cela donne un prix de 50% supérieur à certains endroits par rapport à d’autres mais avec des frais d’expédition qui s’ajoutaient dans certains cas. Quoi qu’il en soit, personne ne devrait regretter d’être passé à un écran ajustable et à des sessions à l’ordinateur moins contraignantes physiquement.

Articles connexes

Le rapport de Cisco sur le piratage de l’AMF appuie une présentation de la conférence Black Hat

L'authentification multifacteur (AMF) est une défense importante que les professionnels de la sécurité informatique devraient utiliser dans le cadre d'une stratégie de cybersécurité, déclare l'expert en AMF Roger Grimes – à une condition importante.

Les Canadiens victimes des effets de la « surcharge d’informations »

OpenText, une entreprise qui développe et vend des logiciels de gestion de l'information d'entreprise, a publié hier une nouvelle enquête révélant dans quelle mesure les effets de la surcharge d'informations affectent les Canadiens et comment cela a changé durant la pandémie de COVID-19. 

Telus : 1,5 % de plus pour payer par carte de crédit hors-Québec

Le géant des télécommunications Telus s’est adressé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour obtenir la permission d’ajouter un supplément de 1,5 % aux factures de ses clients qui payent par carte de crédit. S'il est approuvé, ce supplément pourrait être en vigueur dès octobre.

Partenariat entre SITA et trois importants aéroports canadiens

Un nouveau partenariat annoncé aujourd'hui entre trois des principaux aéroports du Canada vise à offrir aux voyageurs une expérience plus rapide et plus efficace par l'adoption d'une plateforme technologique commune.

Plus de poursuites judiciaires probables dans l’affaire de divulgation de documents de Waterloo, affirme un expert

Une récente affaire de divulgation de documents qui a forcé TextNow Inc. de Waterloo en Ontario à nommer deux de ses abonnés accusés d'avoir terrorisé les employés de la société de jeux Bungie Inc. pourrait entraîner de nouvelles poursuites civiles ou pénales contre ceux-ci, affirme l'avocat spécialisé en cybersécurité Imran Ahmad.