Hewlett-Packard supprime 27 000 emplois


Denis Lalonde - 24/05/2012

Hewlett-Packard (HP) a dévoilé mercredi soir
les détails d’un vaste plan de restructuration qui entraînera notamment la suppression de 27 000 emplois, soit 8 % de la main-d’œuvre de l’entreprise.

La direction de HP dit prendre cette décision afin de « simplifier sa structure d’entreprise, faire progresser l’innovation et livrer de meilleurs résultats pour ses clients, ses employés et ses actionnaires ».

Avec cette restructuration, HP espère pouvoir réaliser des économies de 3 à 3,5 milliards de dollars américains d’ici le 31 octobre 2014, date de la fin de son exercice financier 2014. Les suppressions d’emplois seront effectuées progressivement d’ici là.

HP offrira d’abord à ses employés un plan de retraite anticipée. On ignore pour le moment quelle sera la répartition géographique de ces suppressions d’emploi et dans quelle mesure le Canada sera affecté.

La société entend réinvestir les montants épargnés en recherche et développement dans trois secteurs stratégiques : données volumineuses (big data), informatique en nuage et sécurité. HP pourrait également allouer des budgets à d’autres secteurs d’activité offrant de bonnes perspectives de croissance.

Résultat de cette restructuration, HP prévoit enregistrer une charge avant impôts de 1,7 milliard de dollars durant son exercice 2012 et d’autres charges totalisant 1,8 milliard de dollars d’ici la fin de son exercice 2014.

Résultats financiers supérieurs aux prévisions

Hewlett-Packard a également dévoilé ses résultats du second trimestre après la fermeture des marchés mercredi, faisant état d’un bénéfice net en baisse de 31 %, ce qui n’a pas empêché la société de faire mieux que les prévisions.

Pour le trimestre terminé le 30 avril, HP a déclaré un bénéfice net de 1,6 milliard de dollars américains* (80 cents par action), lui qui était de 2,3 milliards de dollars (1,05 dollar par action) à la période correspondante il y a un an.

Les revenus ont reculé de 3 % à 30,7 milliards de dollars, comparativement à 31,6 milliards de dollars au 2e trimestre de 2011.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net grimpe à 1,9 milliard de dollars (98 cents par action). Sur cette base, l’entreprise a fait mieux que prévu, puisque les analystes de Wall Street anticipaient un bénéfice par action de 91 cents et des revenus de 29,9 milliards de dollars, selon l’agence de presse financière Bloomberg.

La président et chef de la direction de HP, Meg Whitman, affirme que la société a effectué des efforts constants afin de simplifier sa structure, mais que beaucoup de travail restait à faire.

Au troisième trimestre, HP anticipe un bénéfice net de 94 à 97 cents par action en excluant les éléments non récurrents. Ce trimestre sera marqué par une charge avant impôts de 1 milliard de dollars liée à la restructuration annoncée précédemment.

Le titre de HP se portait plutôt bien jeudi à la Bourse de New York, grimpant de 67 cents (3,18 %) à 21,75 dollars.

* Tous les montants sont en dollars américains.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW