C’est le temps de vous lancer dans l’aventure de l’Internet des objets (1/1)

19/11/2015 - Robert Dutt

Commandité par RogersRogers

La technologie transforme les entreprises, change des vies et modifie fondamentalement ce qui est considéré comme la limite du possible. Cependant, elle peut également se montrer très cruelle pour ceux qui ne savent pas tenir compte des transformations qui l’accompagnent.


Des géants de l’industrie, immuables et à l’épreuve du temps, ont pourtant courbé l’échine à maintes reprises face à la force irrésistible du changement qu’apportent certaines technologies. Prenez, par exemple, le cas de Eastman Kodak : l’entreprise a littéralement inventé le concept de la photographie numérique, mais a eu si peur que cette nouvelle technologie tue la poule aux œufs d’or qu’étaient les pellicules et l’impression de photo qu’elle a fait tout en son possible pour la minimiser, la cacher et l’éliminer. Cette stratégie a fonctionné pendant un moment. En bout de compte, le désir de l’entreprise de conserver son modèle d’entreprise à succès n’a pas su résister au pouvoir de cette innovation révolutionnaire.

Représentation du concept d'Internet des objetsAujourd’hui, Eastman Kodak n’existe plus. Pourtant un nombre record de photos sont prises chaque jour grâce aux petits capteurs de caméra bon marché intégrés dans la plupart des appareils technologiques personnels.

La photographie numérique n’a bouleversé qu’une seule industrie. L’Internet des objets, de son côté, est une révolution technologique capable de toucher toutes les industries imaginables : une révolution horizontale, en quelque sorte.

Cette révolution n’est pas nécessairement aussi lointaine que nous pourrions le croire. Un sondage réalisé en 2015 par PricewaterhouseCooper sur les attitudes des entreprises en matière d’Internet des objets dévoile qu’une entreprise sur cinq (tous les secteurs confondus) investit dans les capteurs pour l’Internet des objets. L’avantage principal de cette technologie est les données proprement dites qu’elle peut fournir instantanément, qu’il s’agisse d’équipement minier qui signalent une panne éventuelle avant que la production ne soit interrompue ou une vigne qui averti le vigneron quand les raisins sont prêts à devenir le parfait Cabernet Sauvignon.

Bien que PwC donne aux secteurs énergétique et minier le mérite d’avoir été les premiers à véritablement tirer profit des capteurs connectés les uns aux autres qui fournissent de l’information exacte en temps réel aux entreprises, son rapport souligne également des progrès tangibles dans les secteurs des services financiers, de la technologie, des soins de santé et de l’automobile. En fin de compte, tout le monde devra prendre part au jeu.

« L’Internet des objets touchera les processus de rapport, la connaissance du marché et la productivité de tous les secteurs », écrit PwC dans son rapport.

Rick Huijbregts, vice-président de la transformation sectorielle chez Cisco Canada, parle de l’Internet des objets aux clients depuis longtemps, soit depuis qu’il a dirigé l’initiative de l’entreprise visant à intégrer des réseaux et des capteurs à des projets de construction. La teneur du dialogue évolue dans tous les différents secteurs, dit-il.

« Deux ou trois ans plus tôt, nous devions convaincre les gens de la pertinence de connecter les choses à l’Internet. Maintenant, ces personnes sont d’accord. Nous ne discutons plus de l’utilité de le faire ou non, dit-il en parlant des clients qui désirent adopter une stratégie en matière d’Internet des objets. Nous parlons plutôt du coût de l’inaction. »

Nous pouvons affirmer que même ceux qui ont depuis longtemps leur propre stratégie en matière d’Internet des objets ignorent où exactement cela les mènera. Même ceux qui vivent, qui respirent, qui mangent et qui dorment au rythme de l’Internet des objets sont réticents à spéculer sur quoi pourrait mener cette transformation potentielle des entreprises et de la société. Votre entreprise n’a peut-être pas encore une idée définie de ce à quoi ressemblera le résultat final, cela n’est pas une raison de ne pas réfléchir aux premières étapes de votre stratégie et d’agir en conséquence.

Après tout, il faut faire ses premiers pas avant de marcher et il faut apprendre à marcher avant de courir.

Le rapport de RwC précise que : « Les avantages de la technologie de l’Internet des objets ne sont pas toujours évidents. Pour imaginer des façons d’offrir une valeur ajoutée aux clients et de devancer la concurrence, les directeurs généraux, les directeurs de l’exploitation, les directeurs commerciaux et les directeurs des systèmes d’information devront agir de façon intelligente. »

L’important, c’est de commencer à prendre de mesures concrètes. Ceux qui ne le font pas, prévient M. Huijbregts de Cisco, risquent d’être grandement désavantagés.

« De nos jours, personne ne fait affaire avec les agences de voyages des centres commerciaux. Personne ne fait des chèques. Les entreprises ont tendance à croire qu’elles sont en sécurité, mais pour maintenir leur pertinence, elles doivent accepter et comprendre les changements qui les attendent, dit M. Huijbregts. Il n’est pas aisé de véritablement transformer une entreprise. Si vous prenez trop de temps à y réfléchir, vous aurez manqué votre chance. »

La bonne nouvelle, même pour ceux qui ne font pas partie des premiers adeptes de cette technologie, est qu’il reste encore un peu de temps pour agir. Ils peuvent sauter le débat sur la question de la valeur des capteurs connectés à l’Internet et passer directement à la prochaine étape, c’est-à-dire tenter de déterminer quels capteurs et points de données créeront le plus de valeur pour leur entreprise.

« Le débat à savoir si tous les objets devraient être connectés à Internet est terminé, mais nous avons encore du pain sur la planche en matière de résultats opérationnels, dit Huijbregts. Nous avons la base. Maintenant, ne reste plus qu’à mettre notre imagination à l’œuvre pour trouver des manières de numériser et de réinventer. Nous avons encore beaucoup de chemin à faire mais, en jouant cartes sur table, rien n’est impossible! »


Mots-clés: , , , ,