Protéger vos données et les nôtres

14/05/2015 - Lynn Greiner

Commandité par Rogers

Il y a une faille dans l’armure de la sécurité interne d’une organisation dès qu’elle commence à utiliser les appareils mobiles, qu’il s’agisse d’appareils personnels ou appartenant à l’entreprise. Les données ne sont plus protégées derrière un coupe-feu : elles circulent sur des téléphones intelligents et des tablettes, à la merci d’utilisateurs insouciants ou négligents qui pourraient ne pas prendre les précautions nécessaires pour les protéger. C’est là que les logiciels de gestion des postes mobiles (GPM) entrent en jeu.


Illustration du concept de sécurité d'application web

(Image : Thinkstock)

Les logiciels de GPM ont beaucoup évolué depuis les premiers ratés d’antan pour plateforme unique. Les logiciels de GPM d’aujourd’hui, allant des incontournables comme Air Watch de VMware, qui fonctionne sur de multiples plateformes depuis des années, au BlackBerry Enterprise Server 12 (BES12), qui était à l’origine une solution pour plateforme unique mais qui gère désormais tous les types d’appareils mobiles, s’occupent de tous les détails auxquels doivent penser les administrateurs surmenés.

À quoi sert un produit de GPM? Pour commencer, un produit GPM bien administré et accompagné de politiques appropriées permet de sécuriser à la fois les appareils d’entreprises et les modes PAP (prenez vos appareils personnels). Il surveille les appareils qui y sont connectés pour qu’ils soient à jour et conformes aux politiques; par exemple, cela permet de s’assurer que tous les appareils sont protégés par des mots de passe ou des NIP et que tous les correctifs de sécurité ont été installés sur les systèmes d’exploitation. Il peut également comprendre une boutique d’applications qui permet de fournir aux appareils les applications autorisées. De plus, le produit de GPM permet d’effacer les données d’entreprise à distance si un appareil est perdu ou volé.

En ce qui concerne les appareils personnels des employés, les produits de GPM permettent de créer et d’administrer sur certaines plateformes une partition pour le travail, tout en respectant la vie privée de l’employé et sans compromettre les actifs de l’entreprise. WorkLife de BlackBerry, par exemple, qui fonctionne sur les téléphones Apple, Android et BlackBerry, ainsi qu’avec de multiples solutions de GPM, permet même aux entreprises d’associer un numéro de téléphone distinct pour le travail à un appareil et, à tout moment, d’être en mesure de changer cet appareil sans perturber l’utilisation personnelle du téléphone par l’employé.

Jusqu’à récemment, les appareils Android étaient particulièrement difficiles à sécuriser. Le système d’exploitation n’était pas conçu de manière à permettre la séparation des données personnelles et professionnelles, la gestion à distance et une protection convenable. Cette année, Google a présenté Android for Work, une nouvelle technologie intégrée à Android 5.x (Lollipop) offerte sous forme d’application à ajouter sur KitKat pour rendre les appareils Android plus intéressants pour les entreprises. Google s’est associé à la plupart des principaux vendeurs de GPM pour intégrer un service de soutien dans les appareils offrant Android for Work, leur permettant ainsi de gérer, de surveiller et de mettre à jour leurs appareils Android aussi facilement qu’avec BlackBerry, le produit de référence en entreprise.

Bien entendu, l’administration d’un système de GPM à l’interne entraîne un surplus de travail pour les TI, ce qui demande des ressources parfois imprévues. Les solutions de GPM nécessitent un serveur (qu’il faut lui aussi administrer), ainsi que des licences pour le produit de GPM et, possiblement, pour les éléments téléchargés sur l’appareil. Cela pourrait aussi augmenter la charge de travail du service d’assistance de l’entreprise, car il est possible que les utilisateurs aient besoin d’aide concernant des problèmes avec leurs appareils.

Les entreprises qui ne souhaitent pas avoir à administrer leur propre infrastructure de GPM peuvent tout de même bénéficier des avantages grâce à des services de gestion. Rogers, par exemple, offre des solutions de GPM de base, comprenant les services d’aide en matière de mobilité, aux services complets, comprenant non seulement la GPM, mais aussi l’acquisition d’appareil, la gestion des actifs, le déploiement et la gestion des dépenses en télécommunications.

Un système de GPM, qu’il soit administré à l’interne ou à l’externe, est une nécessité pour les entreprises qui utilisent les appareils mobiles. Dans notre monde axé sur la mobilité, cela concerne tout le monde.


Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , ,