Reprise après catastrophe et continuité des activités : deux choses différentes

13/11/2015 - Jeff Jedras

Commandité par Rogers Rogers

Bien que des personnes pourraient, à l’occasion, utiliser ces termes de manière interchangeable, la reprise après catastrophe (RC) et la continuité des activités (CA) ne sont pas du tout la même chose. Vous devez en comprendre la différence et élaborer deux plans distincts pour assurer le succès de votre entreprise.


Commençons par des définitions. Un plan de CA peut être décrit comme étant un plan visant la poursuite des opérations d’une entreprise en cas de sinistre ou d’interruption. La RC consiste en un ensemble de politiques et de procédures permettant la reprise des activités des principaux systèmes de TI à la suite d’un sinistre ou d’une interruption. La différence est subtile, mais importante. La RC vise à récupérer les systèmes de TI après une interruption et à restaurer le service aux bureaux des employés; ensuite, ceux-ci prennent la relève. Un tel processus est axé sur l’entreprise même.

La CA permet de l’adapter au contexte opérationnel et de voir au-delà de la restauration des services de TI, à savoir comment l’entreprise, dans son ensemble, peut reprendre la totalité de ses opérations à la suite d’une interruption. Elle devrait comprendre l’identification du personnel clé et des processus opérationnels essentiels, la récupération des dossiers indispensables et des données critiques sur les fournisseurs et l’élaboration d’un plan visant à prendre contact avec les principaux vendeurs et clients.

imagesVous pouvez disposer d’un plan de RC sans avoir de plan de CA; toutefois, vous contribuez ainsi à isoler les services de TI de la haute direction et vous ne bénéficiez pas de la valeur que devraient apporter les TI à l’entreprise. À l’inverse, un bon plan de CA comportera nécessairement un plan de RC et sera élaboré en étroite collaboration entre les dirigeants des unités commerciales et les employés afin d’assurer le rétablissement des services essentiels de l’entreprise aussi vite que possible.

La RC est axée sur la technologie tandis que la CA est plutôt centrée sur l’entreprise. En effet, la distinction réside dans les termes mêmes. Récupération par opposition à continuité. Rétablissement et déroulement des opérations par opposition à maintien et continuité des opérations. La reprise est tactique, tandis que la continuité est stratégique.

Si vous vous situez dans un contexte de continuité, vous devez tenir compte de la durée estimée d’une reprise et prendre vos décisions en fonction de la gravité pour l’entreprise. Vous voudrez prendre en considération ce qui doit être rétabli en premier afin de poursuivre les opérations essentielles, ce dont vos clients ont besoin pour être convaincus de la stabilité de l’entreprise, quels partenaires doivent reprendre l’exécution et la livraison et quelles relations avec les fournisseurs sont les plus importantes.

Vos plans de RC et de CA sont inévitablement interdépendants; vous avec donc besoin des deux. Chaque plan couvrira plus ou moins les mêmes bases, mais l’un portera sur un élément clé différent de l’autre. Ainsi, vous voudrez les fusionner en un plan intégré afin d’assurer qu’il soit complet et de minimiser le chevauchement des tâches. Un conseiller de confiance tel que Rogers peut vous aider à évaluer vos besoins en matière de RC et de CA et à élaborer le plan, ou les plans, qui conviennent à votre entreprise.


Mots-clés: , , , , , , , ,
Jeff Jedras

Jeff Jedras

Jeff Jedras est le rédacteur en chef adjoint chez IT World Canada. Il participe principalement aux portails Computer Dealer News et ITbusiness.ca, où il couvre les domaines de la revente et des petites et moyennes entreprises.