Zoom prolonge son accord avec AWS

Zoom annonce avoir choisi Amazon Web Services (AWS) comme fournisseur privilégié pour ses services infonuagiques, dans le cadre d’un accord pluriannuel qui prolonge la relation de longue date entre les deux entreprises.

Ce partenariat doit permettre à la désormais célèbre plateforme de visioconférence d’étendre plus rapidement ses services dans le nuage.

Au cours de la dernière année, Zoom s’est développé sur AWS pour faire face à la croissance soudaine de sa clientèle. Avec la généralisation du télétravail, la plateforme est passée de 10 millions d’utilisateurs quotidiens en décembre 2019 à plus de 300 millions par jour depuis avril 2020.

AWS et Zoom indiquent avoir travaillé ensemble dès février pour répondre de façon sûre aux besoins de cette nouvelle clientèle dispersée dans le monde, notamment en ajoutant des serveurs virtuels d’Amazon à la capacité globale de Zoom.

Dans un communiqué transmis à Direction informatique, AWS explique que le prolongement de cette collaboration aidera Zoom à servir ses clients à l’échelle internationale avec une plus faible latence et à concevoir plus facilement des fonctionnalités pour améliorer l’expérience utilisateur.

Le partenariat vise aussi à aider les entreprises à adopter un modèle de travail hybride, où les employés peuvent aisément passer de leur domicile à leur bureau. Par exemple, pour faciliter les interactions entre les employés présents au bureau et ceux qui travaillent à distance, Zoom intégrera son service de réunion vidéo dans certains appareils Amazon Echo Show. Ces appareils comportent un écran intelligent d’Amazon compatible avec Alexa. La plateforme de visioconférence inclura aussi les fonctionnalités d’Alexa for Business dans son service Zoom Rooms, qui permet d’organiser des réunions entre des collègues présents dans une même salle et d’autres participants à distance.

Les capacités de surveillance, de réponse aux menaces et de cryptage d’AWS permettront en outre de renforcer la sécurité des communications vidéos, selon les deux entreprises.

« La COVID-19 a tout changé pour Zoom, qui a dû répondre aux besoins de centaines de millions de nouveaux utilisateurs dans le monde, et AWS était là dès le début pour l’aider à s’adapter à ces nouvelles exigences pratiquement du jour au lendemain, a déclaré Andy Jassy, président-directeur général d’AWS. Lorsque les organisations s’appuient sur AWS, elles transforment leurs activités, se développent et innovent beaucoup plus rapidement. »

Cette annonce survient à peine six mois après que Zoom ait conclu un partenariat avec le fournisseur infonuagique Oracle pour étendre ses services. Avec la forte hausse de l’utilisation des plateformes de visioconférence, il semble toutefois raisonnable que Zoom s’appuie sur les capacités des deux entreprises pour offrir le niveau de service que ses clients attendent.

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Bell branchera 117 000 clients de plus à son réseau de fibre optique en Ontario

Bell annonçait à la fin de la semaine dernière un investissement de plus de 650 M$ pour le déploiement de son infrastructure à large bande en Ontario. S'inscrivant dans le cadre du Plan Internet haute vitesse de l'Ontario, il s’agit d’un partenariat avec le gouvernement de l'Ontario qui de son côté investit 484 M$. Ce sont plus de 177 000 foyers et entreprises qui pourront profiter du nouveau service. 

Partenariat entre Druide et Amisgest

Les entreprises québécoises Druide informatique, éditeur du logiciel de correction Antidote, et Amisgest Technologie, un éditeur de logiciels destinés aux services de garde annoncent aujourd’hui l'intégration d'Antidote Web de Druide au journal de bord numérique À petits pas de Amisgest, une application destinée aux services de garde pour assurer le suivi du développement des enfants.

Le service Virtual Spaces de Frameable offre une nouvelle façon pour les entreprises de se connecter à distance

La société Frameable de Washington, DC vise à transformer le travail à distance et hybride avec ses services d'espaces virtuels. 

Le vent dans les voiles pour CGI

La montréalaise CGI, une importante firme de services-conseils en technologies de l’information (TI) fondée en 1976, annonce aujourd’hui les résultats de son troisième trimestre. La société rapporte donc des profits de plus de 364 M$ durant la période.

CGI Federal aidera la FCC à faire évoluer les stratégies de communication des États-Unis

La Federal Communications Commission des États-Unis (FCC), l’organisme américain de régulation du domaine des télécommunications, a sélectionné CGI Federal pour l’aider à soutenir sa transformation numérique via sa participation au projet ADSS (Agile Development Support Services), un contrat à fournisseurs multiples et à prestations et quantités indéterminées.