Zerospam fait bonne figure dans un classement de Virus Bulletin

La société montréalaise Zerospam arrive au troisième rang de la plus récente édition du VBSpam émis par le cabinet d’études britannique Virus Bulletin.

Le VBSpam est une étude réalisée six fois par année qui vise à évaluer l’efficacité et la robustesse des solutions logicielles antipourriels.

Zerospam a obtenu sa première certification VB Verified Spam +. (Photo: Virus Bulletin)

Zerospam est arrivée au troisième rang du classement de janvier, qui regroupait 21 solutions, avec une efficacité globale de 99,89 %. Seules les solutions OnlyMyEmail (100 %) et Libra Esva (99,91 %) ont fait mieux.

Le trio de tête devance des solutions pourtant beaucoup plus connues sur la scène internationale comme BitDefender (99,86 %), Kaspersky LMS (99,83 %), Symantec (99,68 %), McAfee Email Gateway (99,6 %) et Sophos (99,38 %).

En fait, pour la réalisation de ce test, Virus Bulletin a envoyé un bloc de 74 240 courriels, dont 64 988 pourriels, 9 073 courriels légitimes et 179 infolettres. Zerospam a correctement filtré tous les courriels légitimes tout en oubliant de bloquer 73 pourriels et quatre infolettres, ce qui lui a valu l’obtention d’une première certification Or VB Verified Spam +, le niveau le plus élevé accordé par le cabinet d’études.

La solution doit filtrer correctement tous les courriels légitimes pour obtenir le sceau Or.

Le président et chef de la direction de Zerospam, David Poellhuber, s’est dit « très satisfait » de la performance de la solution de l’entreprise. La société avait participé une première fois au VBSpam en mars 2012.

Les plus récents tests ont été effectués entre le 22 décembre et le 7 janvier.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Nul besoin de délaisser PowerShell mais il faut le configurer correctement

Les cybercriminels ont exploité les faiblesses de l'utilitaire de script PowerShell de Windows pendant des décennies. Mais les agences de cyberrenseignement des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Nouvelle-Zélande affirment que le désactiver n'est pas la solution.

Okta gèrera désormais les appareils des tiers accédant à ses outils

Le fournisseur de gestion d’identité et d’accès Okta affirme qu'un cybercriminel a accédé aux données de seulement deux clients, et non 366 comme on le craignait à l'origine, après le piratage d'un ordinateur chez un fournisseur de support tiers par le gang d'extorsion Lapsus$.

Des CV infectés envoyés à des recruteurs, prévient eSentire

Des chercheurs de eSentire indiquent dans un rapport que des entreprises canadiennes sont parmi les cibles récentes de logiciels malveillants propagés dans des Curriculum-Vitae envoyés avec des demandes d’emploi.

L’avis d’un expert pour le jour de gestion de l’identité

Il y a deux semaines, la maison-mère de l’application de transfert de fond nommée CashApp a commencé à aviser ses plus de 8 millions de client et employés que leur noms et leurs informations de courtage avaient été volés par un ancien employé.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».