Yahoo mise sur la personnalisation


Denis Lalonde - 07/04/2010

Afin de reconquérir une position enviable dans le marché de la publicité en ligne au Canada, Yahoo souhaite développer une relation plus intime avec les internautes, ce qui lui permettra éventuellement d’offrir des données plus précises aux annonceurs.

« En analysant le comportement des internautes canadiens et québécois, on se rend compte qu’ils consultent en moyenne 85 sites Web chaque mois. Toutefois,de ce nombre, il y en a très peu qui sont vraiment pertinents. Avec notre nouvelle page d’accueil, nous voulons permettre aux Internautes de regrouper toutes leurs activités en ligne en un seul endroit en y incluant les sites qui sont les plus pertinents », explique Max Tremblay, directeur du marketing chez Yahoo Canada.

La nouvelle page de Yahoo Québec permet par exemple aux internautes de regrouper leur profil Facebook, leur compte de courriels GMail et leurs fils RSS. Il est aussi possible de télécharger une application pour iPhone qui permet de consulter son profil en tout temps.

« En devenant un site d’agrégation de contenus, cela nous permet de collecter des milliards de données sur le comportement des internautes chaque mois. Par la suite, si un annonceur vient nous voir et nous demande par exemple de cibler les hommes de 18-35 ans pour une publicité d’automobile, nous sommes en mesure de lui proposer les meilleurs canaux en jumelant la recherche Internet avec les bandeaux publicitaires », dit Max Tremblay.

Ce dernier soutient qu’une stratégie publicitaire peut miser sur l’achat de bannières, sur un bon positionnement dans les moteurs de recherche ou sur une combinaison des deux. « Une recherche de Specific Media réalisée en août 2008 démontre clairement que les internautes exposés à des bannières publicitaires sont plus susceptibles d’effectuer des recherches en ligne sur les produits et services qui y sont présentés. La hausse de l’activité de recherche Internet est 155 % plus élevée que pour les internautes qui ne sont pas exposés à de la publicité », précise M. Tremblay.

Entente avec Microsoft

Max Tremblay soutient que l’entente signée entre Yahoo et Microsoft l’été dernier, et qui vient d’être approuvée par les autorités américaines et européennes de la concurrence, bénéficiera aux deux parties.

« L’accord permettra aux deux entreprises de se concentrer sur leurs forces. Microsoft pourra développer un meilleur engin de recherche internet et nous nous concentrerons à devenir un leader du côté de la publicité en ligne », dit-il.

M. Tremblay ajoute que 6,5 millions de Canadiens et 2,2 millions de Québécois utilisent Yahoo Recherche chaque mois.

Yahoo compte une centaine d’employés au Canada, dont une quinzaine au Québec. L’entreprise cherche actuellement à gonfler quelque peu ses effectifs, surtout du côté éditorial, car la société veut s’assurer que les contenus qui sont mis en ligne sur son site sont vraiment pertinents pour son auditoire.

Denis Lalonde est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.




À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW