XPND Capital investit dans Direxyon

Direxyon, qui a développé le logiciel d’analyse financière du même nom, a été l’objet d’une prise de participation par XPND Capital.Direxyon, XPND Capital

Ce fonds d’investissement, qui est dirigé par Alexandre Taillefer, possède désormais 30 % de Direxyon. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Fondée en 2001, sous le nom de Solutions Modex, l’entreprise montréalaise Direxyon a mis au point des outils de modélisation financière.

Son logiciel permet la gestion de portefeuilles d’actifs et l’exploration de différentes options d’investissement grâce à des simulations. Il sert à des preneurs de décision du secteur des infrastructures pour optimiser leurs stratégies d’investissement.

« Les organisations qui optimisent leurs stratégies d’investissement seront en avance sur la concurrence », a affirmé, par communiqué, Pierre Vigneault, fondateur et président du conseil d’administration de Direxyon.

L’entreprise, qui emploie 50 personnes, compte parmi ses clients Aimia, la Ville de Montréal, Hydro-Québec, Energir, Vidéotron, Desjardins, Investissement Québec et la Caisse de dépôt et placement du Québec.

« Il faut s’assurer que nous utilisons les compétences montréalaises pour développer des fleurons mondiaux dans des domaines à fort potentiel », a expliqué, par communiqué, Alexandre Taillefer.

Lire aussi :

EquiSoft et Sun Life lancent une application pour conseillers en assurance

Création d’un consortium en logiciels manufacturiers

Logiciels : partenariat entre Druide et Comnet

Articles connexes

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Les organisations devraient utiliser une stratégie de gestion des talents basée sur les compétences

Alors que les leaders technologiques luttent pour attirer les talents, ils doivent créer une organisation adaptative qui développe et applique les connaissances et les compétences pour stimuler la résilience, a révélé une nouvelle étude Forrester