Xentel : une amende de 500 000 $

Xentel a versé 500 000 $ au receveur général du Canada après avoir été tenue coupable de télémarketing non autorisé, a déclaré le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) aujourd’hui.

En effet, le CRTC a émis une amende de 500 000 $ à l’entreprise pour avoir fait des appels aux consommateurs inscrits sur la liste nationale de numéros de télécommunication exclus.

C’est la plus importante amende du genre depuis la création de la liste, le 30 septembre 2008. Jusqu’à présent, 8,8 millions de numéros sont inscrits sur la liste, selon le CRTC.

Xentel a aussi fait la promotion d’événements en son propre nom ou au nom de groupes non enregistrés comme étant des organismes de bienfaisance auprès de l’Agence du revenu du Canada.

Les organismes de bienfaisance enregistrés sont exemptés des Règles sur la liste nationale de numéros de télécommunication exclus.

Xentel a publié des avis correctifs dans les journaux et sur son site Internet à la suite d’une entente de coopération volontaire avec le CRTC.

L’entreprise mettra aussi un programme de conformité en place afin d’assurer que ses pratiques de télémarketing respectent les règles.

D’après le CRTC, 28 contraventions ont été émises depuis la création de la liste et une centaine d’enquêtes de violations potentielles sont en cours.

Les consommateurs peuvent toujours s’inscrire sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus au www.lnnte-dncl.gc.ca ou déposer une plainte au sujet d’un télévendeur au 1-866-580-3625.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Telus : 1,5 % de plus pour payer par carte de crédit hors-Québec

Le géant des télécommunications Telus s’est adressé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour obtenir la permission d’ajouter un supplément de 1,5 % aux factures de ses clients qui payent par carte de crédit. S'il est approuvé, ce supplément pourrait être en vigueur dès octobre.

20,5 M$ du CRTC pour l’accès aux services sans fil mobiles et Internet au Manitoba, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) annonce aujourd’hui dix projets recevront en tout jusqu'à 20,5 millions de dollars en financement dans le cadre du Fonds pour la large bande.

Rogers espère maintenant conclure sa fusion avec Shaw à la fin de l’année

Rogers Communications a repoussé la date de clôture prévue de son acquisition de Shaw Communications pour 26 milliards de dollars canadiens au 31 décembre 2022.

« Des pannes, ça arrive », déclare le président du CRTC

Le chef de l'organisme de réglementation des télécommunications du Canada a déclaré que l'énorme panne de réseau Internet et sans fil de ce mois-ci chez Rogers pourrait entraîner une réglementation accrue de l'industrie, mais a également suggéré que rien ne pouvait être fait par l'organisme de réglementation pour empêcher les interruptions de service.

L’explication publique de la panne de Rogers caviardée

Rogers Communications a déposé une réponse de 39 pages aux questions du régulateur canadien des télécommunications concernant la panne sans précédent de ses réseaux Internet et sans fil, blâmant à nouveau un changement de configuration qui a supprimé un filtre de routage, ce qui a submergé ses routeurs de distribution.