Windows 10 : quatre considérations pour les entreprises

Les entreprises qui pèsent le pour et le contre de passer à Windows 10 avec la mise à jour gratuite devraient considérer quatre facteurs avant de décider.Aperçu de Windows 10

Computer Dealer News rapporte les recommandations d’un vice-président au Canada de Citrix Systems, Michael Murphy, pour les fournisseurs de technologies de l’information (TI) et les entreprises.

D’abord, laisser les individus devancer les entreprises en matière de mises à jour de systèmes d’exploitation serait à son avis une bonne chose, car cela leur permet de se familiariser et d’essayer le produit à leur rythme, plutôt que d’être ébranlés par son imposition soudaine dans leur milieu de travail.

De plus, les entreprises devraient s’attendre à ce que leurs applications, dont certaines sont essentielles à leur mission, ne soient pas toutes compatibles avec cette version du système d’exploitation, ce qui pourrait être contourné avec des environnements intermédiaires pour les applications patrimoniales.

Ensuite, les entreprises devraient migrer vers Windows 10 tôt ou tard, en raison de la fin des soutiens pour Windows XP en 2014, pour Windows Vista en 2017 et pour Windows 7 vers 2020, ainsi que de la déception de Windows 8.

Enfin, Murphy ne serait pas de ceux qui croient que la mise à jour gratuite soit une façon de pousser les entreprises vers un successeur de Windows 10 qui serait lui payant par abonnements. Il croît plutôt que la gratuité servirait à Microsoft de tremplin pour offrir ses logiciels et autres applications d’affaires.

Lire l’article au complet sur le site de Computer Dealer News, une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Déclin des livraisons d’ordinateurs lié au dollar et à Windows 10

Microsoft dévoile des aspects de Windows 10

Fin du soutien de versions d’Internet Explorer : les impacts dans les organisations

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

PrestaShop exhorte les administrateurs à mettre à jour l’application

Les administrateurs de sites de commerce électronique utilisant la plate-forme open-source PrestaShop ont été avisés de mettre à jour l'application immédiatement pour éliminer de graves vulnérabilités.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Correctif de sécurité pour les commutateurs Avaya et Aruba

Après la découverte de cinq vulnérabilités logicielles critiques, les administrateurs de réseau disposant de certains modèles de commutateurs Extreme Networks d’Avaya et HPE d’Aruba dans leur environnement sont invités à mettre à jour les appareils dès que possible.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.