Western Digital lance des disques durs de 22 To dans trois gammes de produits

Western Digital lance de nouveaux disques haute capacité pour trois de ses gammes de disques durs d’entreprise. Cette fois-ci, le géant du stockage de données a rehaussé les limites de sa densité de stockage sur disque dur en plaçant 10 plateaux de 2,2 To dans un seul disque SATA, totalisant une capacité maximale de 22 To par disque.

(Crédit photo : Dreamstime.com)

Ces nouveaux disques s’ajoutent au portefeuille de trois gammes Western Digital.

WD Gold 22 To

La gamme WD Gold est conçue pour les charges de travail lourdes des centres de données et de stockage d’entreprise avec un accent supplémentaire sur la fiabilité. Chaque disque est conçu pour gérer des charges de travail allant jusqu’à 550 To par an, avec jusqu’à 2,5 millions d’heures de temps moyen entre pannes (MTBF). Ils disposent également d’une électronique de surveillance qui corrige les vibrations linéaires et rotationnelles en temps réel.

WD Red Pro 22 To

La gamme WD Red Pro est conçue pour les applications de stockage en réseau (NAS) dans les moyennes et grandes entreprises. En plus d’une grande fiabilité, ils conviennent également à la gestion de l’archivage, à la création de matrices RAID et aux systèmes de fichiers tels que le système de fichiers Zettabyte.

WD Violet Pro 22 To

La série WD Purple Pro est adaptée aux systèmes de surveillance complexes avec plusieurs flux de caméras. Il est spécialement conçu pour gérer jusqu’à 64 caméras HD à flux unique et les caméras intelligentes qui transmettent plusieurs flux de données. De plus, les disques incluent la technologie AllFrame AI de Western Digital qui prend en charge 32 flux d’IA pour l’analyse d’apprentissage en profondeur tout en garantissant l’absence de perte d’images.

La voie vers 22 To et au-delà

Bien que les disques électroniques (SSD) sont de plus en plus la référence pour les applications sensibles aux performances comme l’infonuagique, les disques durs mécaniques ont toujours une place importante en entreprise. Leur densité de stockage est idéale pour les applications qui génèrent de grandes quantités de données statiques. Et malgré l’augmentation rapide de l’abordabilité des SSD, ils sont toujours dépassés en termes de gigaoctets par dollar par rapport aux disques durs.

Les plateaux de 2,2 To de Western Digital n’ont rien de nouveaux ; ils ont été introduits dans leurs disques durs de 20 To lancés l’année dernière. Pour cette nouvelle série de disques, la société a réussi à entasser un plateau supplémentaire dans chaque disque pour augmenter sa densité.

Les plateaux sont par ailleurs scellés dans une enceinte d’hélium pour minimiser la résistance de l’air lorsqu’ils tournent, l’hélium étant moins dense que l’air. La réduction de la résistance de l’air réduit également la consommation d’énergie.

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Contamination de puces Western Digital pour disques électroniques

Sophos dévoile les détails de sa nouvelle unité de défense contre les cyberattaques

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Contamination de puces Western Digital pour disques électroniques

Western Digital et Kioxia ont annoncé un incident de contamination à leurs sites de production de mémoire flash à Yokkaichi et Kitakami, au Japon.

Un dissimulateur d’activité sévit dans le module de gestion de serveurs HPE

Un dissimulateur d’activité dans le module de gestion de serveurs Hewlett Packard Enterprise (HPE) peut effacer des disques durs, selon un rapport.

Google lance OpenTitan, un projet de conception de puces sécurisées en source libre

Google et un consortium d’entreprises, d’organisations à but non lucratif et d’institutions universitaires lancent le projet OpenTitan, un modèle de référence pour la conception de puces sécurisées au code source libre.

Les puces mémoires de Toshiba bientôt sous le giron de Western Digital?

Ce serait l’entreprise américaine Western Digital qui mettrait la...

Des entreprises affectées par un autre rançongiciel

Un rançongiciel aurait commencé à perturber mardi le fonctionnement...