Villes connectées : mandat de Montréal pour Énergère

Le mandat prévoit la fixation progressive de modules ou « nœuds » radios aux luminaires pour former un réseau de communication.Énergère, Ville de Montréal

Énergère, une société d’ingénierie et de construction intégrée qui se spécialise en services énergétiques pour les secteurs publics et privés, affirme avoir remporté un contrat pour un projet de « contrôle intelligent » de l’éclairage public.

L’intégration de ce système et architecture de gestion de l’éclairage dans le réseau de 135 000 luminaires de la Ville de Montréal doit rapporter 28 millions de dollars à Énergère.

« Ce système sera constitué de modules radios appelés “nœuds” qui seront fixés sur chaque luminaire et communiqueront entre eux afin de former un réseau. Des données et commandes seront véhiculées dans ce réseau et transmises à un logiciel de gestion d’éclairage au travers des boîtiers appelés passerelles répartis sur le territoire de la ville », explique Énergère.

L’entreprise soutient que l’utilité de ce système sera de pouvoir « intervenir immédiatement en cas de bris ou de mauvais fonctionnement des luminaires », ainsi que de contribuer à la planification de l’entretien de ces derniers et à l’ajustement de la consommation électrique et de la facturation énergétique. L’éclairage pourrait aussi être modifié lors d’événements particuliers et pour signaler des services de déneigement.

Le système proposé par l’intégrateur technologique Énergère inclurait la plateforme d’intégration et le logiciel de gestion du fournisseur québécois de systèmes de contrôle de l’éclairage DimOnOff, qui serait aussi responsable de la fourniture de 20 % des nœuds et passerelles. Des équipements de Current et de Telematics Wireless feraient aussi partie de l’ensemble, de même que l’implication de l’entreprise de Montréal ZoneTI au niveau de l’infrastructure et de la sécurité. Énergère mentionne être appuyée par Fondaction CSN.

Lire aussi:

Mandat de gestion de l’éclairage d’autoroutes pour CGI

Montréal donne accès à ses caméras de circulation

Maintien de l’ordre « intelligent » : caméras Taser sur les policiers de Montréal

Articles connexes

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Institut d’IA appliquée à l’Université Concordia

Un institut d’intelligence artificielle appliquée a été lancé par l’Université Concordia à Montréal.

Travail hybride : partenariat entre Microsoft et Rogers

Rogers proposera des applications Teams et des services infonuagiques Azure de Microsoft pour la communication en milieu de travail hybride et 5G.

Partenariat entre BlackBerry et Isaac pour le camionnage

La technologie multicapteurs de surveillance de remorques et de production de rapports Radar de BlackBerry a été intégrée à la plateforme de gestion et de visibilité de parcs de camions d'Isaac pour les entreprises de camionnage.

Exercice annuel de droit à la déconnexion pour les avocats du Québec

Le Barreau du Québec propose à ses membres de retarder leurs communications non urgentes entre collègues entre 19h et 7h pendant tout le mois de février.