Vidéotron veut stimuler la création d’applications pour Illico

Vidéotron travaille actuellement à la création d’un cadre conceptuel (framework) qui permettrait à des entreprise de développer des applications qui serait utilisés sur les terminaux Illico nouvelle génération, qui feront leur arrivée dans la région de Québec le 4 avril.

« Nous sommes à écrire comment les applications doivent être développées et intégrées », confirme Martial Gourde, directeur du Groupe Illico chez Vidéotron.

Ce dernier précise que les composants d’interface graphique (widgets) sont composés de trois couches : « Premièrement, il y a le tableau de bord, qui est présenté aux utilisateurs; deuxièmement, il y a une mini-application qui présente l’information du widget en question; troisièmement, il y a la couche de configuration. Ce que l’application fait lorsqu’elle est sélectionnée», explique-t-il.

Les deux premières applications accessibles sur les nouveaux terminaux Illico ont été développées en interne chez Vidéotron, avec la collaboration de MétéoMédia et de Loto-Québec.

Illico mise sur Java

M. Gourde ajoute que toutes les applications qui seront offertes sur Illico seront développées en utilisant la version J2ME du langage de programmation Java : « Le modèle choisi est similaire à celui qui permet le développement d’applications pour les appareils mobiles, mais il s’agit d’une version spécifique avec les extensions pour la télévision », dit-il.

Une fois que les développeurs auront déposé leur projet chez Vidéotron, en suivant un processus qui doit également être finalisé, va certifier les applications en s’assurant que l’expérience-client est satisfaisante, en examinant le code et en supportant les phases de développement jusqu’à la mise en production.

Si Java est le seul langage de programmation accepté sur Illico pour le moment, le jour n’est peut-être pas loin ou le HTML 5 sera aussi de la partie. « Pour l’instant, ce n’est pas accessible, mais nous savons qu’il existe une panoplie d’applications disponibles sur Internet et nous voulons faire preuve d’ouverture à ce niveau », soutient Martial Gourde.

Applications mobiles sur Illico?

S’il existe des différences importantes entre les univers mobiles et de la télévision, il y aurait malgré tout moyen de faire des adaptations entre une application mobile et une autre pour la télé.

« Le monde de la télévision a ses différences. Au niveau de la navigation, c’est déjà un peu plus complexe avec une télécommande qu’avec un clavier ou un écran tactile. Nous travaillons en haute définition dans un format 16/9, alors le design est différent. Il y a aussi le fait que sur les terminaux, les applications doivent cohabiter dans un environnement… Malgré tout, les bons programmeurs Java ne seront pas dans l’inconnu », estime M. Gourde, qui ajoute que Vidéotron n’a pas d’objectif précis à court terme en ce qui concerne le nombre d’applications qui seront offertes sur la nouvelle plateforme Illico.

Les nouveaux terminaux, développés en collaboration avec Samsung, feront leur apparition dans la région montréalaise à la rentrée scolaire.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de février-mars 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Rogers, Shaw et Québecor signent une entente définitive concernant la vente de Freedom Mobile 

À la suite d’une entente annoncée 17 juin dernier, Rogers Communications, Shaw Communications et Québecor annoncent aujourd'hui avoir conclu une entente définitive concernant la vente de Freedom Mobile à Vidéotron, une filiale de Québecor, sous réserve des approbations réglementaires et de la finalisation de la fusion de Shaw et Rogers, annoncée le 15 mars 2021.

Québecor annonce ses résultats du second trimestre de 2022

C’était hier que Québecor inc. communiquait ses résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre 2022 qui incluent ceux de sa filiale en propriété exclusive Québecor Média inc.

Vidéotron appuie Rogers et Shaw dans le litige concernant leur fusion

Vidéotron, une filiale de Québecor, a déposé une requête auprès du Tribunal de la concurrence le 8 juillet pour appuyer la fusion de Rogers et Shaw.

Rogers et Shaw s’entendent pour céder Freedom Mobile à Québecor

Tard vendredi soir, Rogers, Shaw et Quebecor ont annoncé conjointement qu'ils avaient conclu une entente selon laquelle Freedom Mobile serait vendu à Quebecor, la société mère de Vidéotron.

Amende du CRTC de 7,5 millions de dollars à Bell pour une chicane de poteaux

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a infligé à Bell Canada une amende de 7,5 millions de dollars pour ne pas avoir partagé ses poteaux téléphoniques avec Vidéotron, une filiale de Quebecor.