Vidéotron fait grimper le bénéfice net de Quebecor

Le bénéfice net de Quebecor a grimpé de 19,3% au 3e trimestre terminé le 30 septembre grâce entre autres à la bonne tenue de la filiale Vidéotron. La rentabilité de la division Médias d’information, dont fait partie le Journal de Montréal, est toutefois à la baisse.

Durant le trimestre, le bénéfice net de Quebecor s’est chiffré à 82,8 millions de dollars (1,28 dollar par action), lui qui était de 69,4 millions de dollars (1,08 dollar par action) à la période correspondante il y a un an.

Toutes les divisions de Quebecor ont vu leur bénéfice d’exploitation augmenter durant le trimestre, sauf celle des Médias d’information. La direction de l’entreprise n’a pas précisé si cette diminution était attribuable à l’interminable lock-out qui sévit au Journal de Montréal depuis janvier 2009. Quebecor soutient que cette baisse est attribuable à la « baisse des revenus de tirage ».

La division Télécommunications (lire Vidéotron), a généré un bénéfice d’exploitation de 260,6 millions de dollars, comparativement à 235,7 millions de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. De son côté, celle des Médias d’information a vu son bénéfice d’exploitation fondre à 40,6 millions de dollars, lui qui était de 44,9 millions de dollars il y a un an.

Les divisions Télédiffusion, Loisir et divertissement, de même que Technologies et communications interactives ont toutes enregistré des gains.

Le bénéfice d’exploitation, à la différence du bénéfice net, n’inclut pas les frais d’intérêt, les impôts et les charges d’amortissement, notamment.

Les revenus de Quebecor ont progressé de 4,9% à 969,9 millions de dollars au 3e trimestre. L’an dernier, l’entreprise dirigée par Pierre Karl Péladeau avait généré des revenus de 924,5 millions de dollars.

Vidéotron mène le bal

Durant le trimestre, Vidéotron a vu sa clientèle grimper dans tous ses secteurs d’activité : hausse de 32 800 clients à la téléphonie par câble, hausse de 21 100 clients à Internet par câble, hausse de 20 500 clients à la télédistribution et hausse de 8 400 lignes à la téléphonie mobile.

Entre le 9 septembre, date de lancement de son réseau de services mobiles évolués, et le 30 septembre, Vidéotron dit avoir activé 21 900 lignes sur ce réseau.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

La date limite pour la fusion Rogers-Shaw reportée au 17 février

Rogers, Shaw et Québecor ont annoncé ce matin dans une déclaration conjointe que la date limite pour finaliser le projet de fusion Rogers - Shaw et la vente de Freedom Mobile à Québecor a été reportée au 17 février, en attendant l'approbation du ministre de l'Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.

Québécor acquiert des licenses de spectre au Manitoba et au Québec

Poursuivant leur expansion au Canada, Québecor et sa filiale Vidéotron viennent d’investir près de 10 millions de dollars pour l'acquisition de nouvelles licences de spectre au Manitoba dans la bande de 600 MHz et au Québec dans la bande de 3 500 MHz.

La Cour fédérale rejette l’appel du Bureau de la concurrence pour bloquer la fusion Rogers-Shaw

Le Bureau de la concurrence n'a pas réussi à convaincre la Cour d'appel fédérale que la décision du Tribunal de la concurrence en faveur de la fusion Rogers-Shaw était juridiquement erronée ou que cette dernière entraînerait une diminution de la concurrence.

Le Bureau de la concurrence dépose un appel mis à jour et cite des erreurs de droit dans la décision du Tribunal de la...

Selon un reportage du Globe and Mail, le Bureau de la concurrence a déposé un appel mis à jour auprès de la Cour d'appel fédérale vendredi, alléguant deux autres erreurs de droit dans la décision du Tribunal de la concurrence d'approuver le rachat de Shaw par Rogers pour 26 milliards de dollars canadiens.

TekSavvy exhorte le ministre Champagne à bloquer la fusion Rogers-Shaw et à refuser l’offre de Vidéotron pour Freedom Mobile

Le fournisseur de service Internet (FSI) indépendant Teksavvy de Chatham, en Ontario, a demandé aujourd'hui au ministre de l'Industrie, des Sciences et de la Technologie du Canada, François-Philippe Champagne, de bloquer la fusion de 26 milliards de dollars proposée en refusant le transfert des licences de spectre sans fil de Shaw ainsi que l'acquisition de Freedom Mobile par Vidéotron.