Vidéotron appuie Rogers et Shaw dans le litige concernant leur fusion

Vidéotron, une filiale de Québecor, a déposé une requête auprès du Tribunal de la concurrence le 8 juillet pour appuyer la fusion de Rogers et Shaw.

Logo de Vidéotron
Logo : Vidéotron

Afin d’apaiser les inquiétudes des régulateurs concernant la concurrence, Shaw a accepté de vendre Freedom Mobile, son principal service d’opérateur mobile, à Vidéotron pour 2,85 milliards de dollars canadiens. Bien que l’entente ait été conclue, Rogers et Shaw n’ont toujours pas réussi à satisfaire le Bureau de la concurrence du Canada malgré une récente séance de médiation. Interrogé sur les résultats de la médiation, le bureau a déclaré à la rédaction qu’il serait inapproprié de commenter, étant donné que l’affaire est devant les tribunaux. Maintenant, Vidéotron veut avoir son mot à dire pour faire approuver la fusion.

« Grâce à la cession, Vidéotron sera en mesure d’étendre rapidement et efficacement ses opérations à l’extérieur du Québec et remplira l’objectif politique de longue date du gouvernement fédéral de favoriser l’émergence d’un quatrième fournisseur national de services sans fil », peut-on lire dans le dossier. « Ce faisant, la cession n’est pas susceptible d’empêcher ou de réduire sensiblement la concurrence sur aucun marché au Canada. Au contraire, en créant un quatrième fournisseur national de services sans fil doté d’installations, la cession augmentera la concurrence dans l’industrie canadienne du sans fil. »

Le Bureau de la concurrence du Canada demeure ferme dans sa position de bloquer l’entente. En mai, le bureau a demandé une ordonnance et une injonction au Tribunal de la concurrence pour empêcher la transaction de se poursuivre. De plus, le bureau avait déclaré que la vente de Freedom Mobile ne garantirait pas à elle seule l’approbation.

Le Bureau de la concurrence n’a pas divulgué publiquement les problèmes spécifiques qu’il souhaite voir résolus après l’échec de la médiation, mais un rapport antérieur de Reuters affirmait que Shaw pourrait également devoir abandonner Shaw Mobile. Shaw mobile est un nouveau service d’opérateur mobile exclusif aux abonnés Internet de Shaw en Alberta et en Colombie-Britannique. Le service compte environ 450 000 clients.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Échec de la médiation entre Rogers, Shaw et le Bureau de la concurrence

Rogers et Shaw s’entendent pour céder Freedom Mobile à Québecor

Le Bureau de la concurrence conclut une entente avec Rogers et Shaw

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Novipro fait l’acquisition de la Torontoise Blair Technology Solutions

Le Groupe Novipro, un consolidateur de fournisseurs en solutions TI de Montréal, vient de conclure l’acquisition de Blair Technology Solutions inc., un fournisseur de solutions TI basé à Toronto depuis 26 ans. 

1Password acquiert Passage, un fournisseur d’outils de clé de sécurité basé au Texas

La société canadienne 1Password ajoute un nouvel outil de développement de clé d’accès à sa gamme de produits de gestion de mots de passe d'entreprise.

La Colombie-Britannique est la province canadienne avec la vitesse mobile médiane la plus élevée

Le rapport sur les performances du réseau du troisième trimestre d'Ookla a classé la Colombie-Britannique comme la province canadienne avec les vitesses médianes de téléchargement mobile les plus rapides.

Levio poursuit sa croissance par l’acquisition de la torontoise Indellient

Levio, une firme de services-conseils de Montréal offrant des services en transformation numérique fait l’acquisition d'Indellient, une entreprise de services-conseils du Grand Toronto qui se spécialise depuis près de 20 ans dans l'architecture, la réalisation et la gestion de grands chantiers de transformation numérique. 

Elon Musk conclut officiellement son acquisition de Twitter

Elon Musk a officiellement pris possession de Twitter, licenciant immédiatement Parag Agrawal, qui avait succédé au cofondateur Jack Dorsey en tant que PDG de Twitter.