Union entre Fly Conseils et Globalia

Les agences montréalaises de stratégie et de développement web Fly Conseils et Globalia conjugueront désormais leurs efforts.Globalia et Fly Conseils

Fly Conseils affirme que son équipe et ses activités seront intégrées à celles de Globalia, qui sont basées à Saint-Lambert, afin de former un agence d’environ soixante-cinq employés qui se spécialisera en stratégie web et en développement de sites Internet.

« Cette entente augmente notre capacité de mener des mandats d’envergure et d’offrir une offre élargie », soutient Globalia, qui ajoute viser avoir plus de 300 employés d’ici l’an 2020.

Les dirigeants de Fly Conseils depuis six ans, Mirzet Kadric et Sébastien Tremblay, auraient aussi choisi de joindre l’équipe de direction de Globalia après avoir livré, disent-ils, 650 projets avec Fly Conseils.

Les récents projets de Globalia incluraient des mandats qui étaient liés aux défis numériques de clients tels que Zeste, Évasion, Les Grands Ballets Canadiens et Montréal International.

Rappelons qu’une lettre d’intention relative à l’acquisition de Fly Conseils par AtmanCo avait été annoncée en mai 2014, mais qu’elle n’avait pas abouti à une transaction entre les deux parties.

Lire aussi :

Loi antipourriel : plus de 31 millions de dollars en amendes, selon Certimail

Baisse des revenus et de la perte nette d’AtmanCo

AtmanCo vise l’acquisition de Fly Conseils

Articles connexes

La NSA exhorte les développeurs à passer à des langages à mémoire sécurisée

Les développeurs d'applications peuvent réduire les chances que leur code comporte des vulnérabilités de mémoire en passant à un langage moderne, déclare la National Security Agency (NSA) des États-Unis.

Le studio Ubisoft de Sherbrooke travaillera sur Assassin’s Creed

Le studio de Sherbrooke du géant du jeu Ubisoft se joindra au développement de la marque Assassin's Creed, annonce-t-il dans un communiqué.

Les employés ont des doutes sur la surveillance sur leur lieu de travail

Une nouvelle étude de Capterra révèle que plus du tiers des employés canadiens sont surveillés par logiciel au travail.

À quoi bon investir dans la technologie numérique si les employés ne peuvent la rendre utile ?

Une étude récente indique qu'un leader technologique canadien sur quatre pense que son utilisation des outils numériques et de la technologie n'a que peu ou pas d'effet sur la création d'une véritable valeur commerciale.

Améliorations à la plateforme Torque de Quali

Quali, un fournisseur de solutions d'automatisation des infrastructures d'environnement à la demande améliore les fonctionnalités de plan de contrôle de sa plateforme Torque.