Une ville « intelligente » sans direction, selon l’opposition officielle

L’administration actuelle de la Ville de Montréal se serait lancée dans un projet de ville « intelligente » sans commencer par corriger des « lacunes » en TI.Logo de la Ville de Montréal

C’est ce que retient l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Montréal du rapport 2014 du vérificateur général de la Ville de Montréal qui a été déposé le 16 juin 2015.

« À part quelques applications lancées à gauche et à droite, aucune amélioration n’a été apportée pour favoriser l’implication du citoyen dans la prise de décisions et dans les mécanismes de communication des services », affirme l’opposition officielle.

Depuis 2004, trois études auraient relevé des « lacunes importantes » dans la structure organisationnelle et un « manque de maturité » de la Ville en matière de technologies de l’information (TI), selon l’opposition officielle.

Cependant, l’opposition officielle soutient que plutôt que de s’attaquer à ces lacunes, le service des TI (STI) aurait plutôt engagé « d’importantes sommes empruntées dans le projet de Ville intelligente sans que les lacunes aient été corrigées et sans stratégie globale ni d’orientation claire ».

Par exemple, la Ville de Montréal aurait « renouvelé à coût de dizaines de millions de dollars les licences Windows 7 et Office 2013 alors que le support technique pour ces logiciels s’est terminé il y a quelques mois ».

Lire aussi :

Montréal annonce des dépenses en TI pour la période 2015-2017

Application de déneigement : Logiciels Heritage signe un contrat avec Montréal

Montréal se dote d’un Bureau de la Ville intelligente et numérique

Articles connexes

Les attaques de la chaîne d’approvisionnement logicielle augmenteront en 2023, selon un rapport

Les attaques contre les logiciels open source et commerciaux continueront d'augmenter en 2023, selon un nouveau rapport sur la chaîne d'approvisionnement des logiciels publié par un fournisseur de sécurité.

GSoft parmi les sociétés les mieux gérées au Canada

L'entreprise de logiciels montréalaise GSoft fait partie des sociétés les mieux gérées au Canada par selon le classement de Deloitte. L'entreprise a enregistré plus de 100M de dollars de revenus en 2021 et prévoit engager plus de 200 nouveaux talents au cours de la prochaine année.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Google et GitHub proposent de réduire le piratage de chaînes d’approvisionnement

Trois grandes entreprises informatiques ont proposé un moyen de créer des versions d’applications inviolables qui réduisent les risques de piratage des chaînes d'approvisionnement, comme celui contre la chaîne de SolarWinds.

Booxi et Shaddari accompagnées par Google

Google a annoncé hier la deuxième cohorte d'entreprises en démarrage qui participeront à son programme d’accompagnement Google Cloud Accelerator.