Une preuve de vaccination uniformisée dans l’application mobile ArriveCAN

Le palier fédéral travaille à mettre en place une preuve de vaccination uniformisée pouvant être utilisée avec l’application mobile nommée ArriveCAN, qui permet aux voyageurs de fournir des renseignements sanitaires quand ils arrivent au Canada.

Le cabinet du premier ministre du Canada affirme que « le gouvernement a travaillé avec ses partenaires pour que la preuve de vaccination standardisée ne contienne que les données nécessaires pour déterminer si un voyageur répond aux exigences en matière d’entrée et de santé publique ». L’application mobile ArriveCAN a été développée à l’interne par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Le fédéral aurait travaillé en « collaboration avec les provinces et les territoires » à la mise en place de cette preuve de vaccination qui doit « faciliter les voyages internationaux et nationaux ».

La preuve de vaccination fédérale uniformisée est déjà accessible pour les résidents du Québec, du Nunavut, de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Saskatchewan, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Elle doit le devenir prochainement pour les résidents des autres provinces.

« Les voyageurs peuvent continuer à utiliser leur preuve de vaccination provinciale pour les voyages nationaux et internationaux si la preuve de vaccination standardisée n’est pas encore disponible dans leur province », précise le cabinet.

La mise en place de cette preuve de vaccination uniformisée s’inscrit dans le cadre des exigences du Canada relatives à la vaccination des voyageurs qui entreront en vigueur le 30 octobre 2021.

« À compter du 30 octobre 2021, les voyageurs en partance d’un aéroport canadien et les passagers des trains de VIA Rail et de Rocky Mountaineer devront être entièrement vaccinés pour voyager », rappelle le cabinet.

Des partenaires internationaux sont impliqués dans les travaux de mise en place pour que la preuve de vaccination soit reconnue et acceptée à l’étranger.

Lire aussi :

Des géants de la technologie travaillent sur un « passeport de vaccination »

Gestion de la COVID-19 : une application pour connaître l’opinion publique

L’application Alerte COVID plus précise

Articles connexes

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.

Vers un traitement accéléré de demandes policières d’accès aux données

Le Canada et les États-Unis préparent un traité pour accélérer les demandes policières d'accès aux données détenues par des entreprises technologiques.