Une personne sur deux échangerait des données contre des rabais


Dominique Lemoine - 20/03/2019

Quand partager des informations personnelles avec des banques et des compagnies d’assurance rapporte de l’argent sous forme de rabais, environ la moitié des consommateurs du Canada consentiraient à faire l’échange.

plateforme bancaire, banque

Photo : Getty

Accenture, qui commercialise de conseils et de systèmes en matière de numérique et de technologies, affirme, sur la base d’un sondage, que les données personnelles « importantes » que les consommateurs acceptent de partager dans ce scénario avec une institution financière incluent des informations sur leur revenu, leurs emplacements et leurs habitudes de vie.

Le sondage aurait été réalisé auprès de 47 000 consommateurs de 28 pays, dont 2000 consommateurs du Canada.

Par contre, 72 % des répondants du Canada auraient affirmé « demeurer très prudents quant à l’aspect confidentiel de leurs informations personnelles », et les violations de sécurité des données seraient « la deuxième plus grande crainte pour les consommateurs » à l’égard de leur institution financière, derrière l’augmentation des frais de services.

Lire aussi :

Enquête sur l’utilisation commerciale des données médicales

Les banques seraient à l’heure des mégadonnées

Les assureurs doivent miser sur les données de conduite et en ligne, dit EY




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+