Une majorité de Québécois serait à l’aise avec des services publics en ligne

Six Québécois sur dix disent avoir eu le réflexe de se tourner vers Internet pour s’informer sur les services publics offerts par l’administration publique.

Services publics en ligne
Image : Getty

De plus, 65 % des internautes québécois ont déjà rempli une demande de service ou accompli une démarche en ligne au cours de la dernière année.

Environ la même proportion (58 %) des Québécois, surtout les plus jeunes et les plus instruits, préfèrent recevoir une information de l’administration publique par courriel sécurisé. Près du quart des 18-24 ans aimeraient même être informés par clavardage.

Ces données sont issues de l’enquête NETendances, qui vient d’être publiée par le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO).

« Plus de la moitié des Québécois ayant connu un événement de vie au cours des douze mois précédents le sondage (naissance/adoption, décès d’un proche, changement de situation conjugale ou professionnelle) disent qu’ils auraient préféré utiliser uniquement Internet pour effectuer diverses démarches auprès des instances administratives », a indiqué, dans un communiqué, Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

Par contre, encore une minorité d’entre eux (47 %) ont procédé à des paiements en ligne au cours de l’année écoulée.

Les Québécois sont peu nombreux à suivre les municipalités, les élus, les partis politiques, les ministères ou les organismes administratifs sur les médias sociaux. Les taux varient de 20 % pour les municipalités (32 % chez les 25-34 ans) à 11 % pour les formations politiques, les ministères et les organismes.

Lire aussi :

Hausse des interactions mobiles entre l’État et les citoyens

Progiciel de facturation des services publics par CGI

Articles connexes

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

Log4Shell : assouplissement d’une obligation fiscale pour les entreprises

Les entreprises qui ne peuvent avoir accès à des services en ligne de Revenu Québec en raison de la fermeture temporaire des services publics en ligne de l’administration publique du Québec auront droit à l’assouplissement d’une date d’échéance.

Log4Shell : reprise des services numériques de la Ville de Montréal

Les services numériques suspendus temporairement par la Ville de Montréal sont désormais accessibles.

Québec et Montréal ferment des services en ligne en raison de la vulnérabilité Log4Shell

Québec a annoncé dimanche midi avoir fait fermer de manière « préventive » des sites internet et des services en ligne le temps de faire des vérifications liées à une vulnérabilité informatique. La Ville de Montréal a annoncé la même chose dimanche soir.