Une escouade numérique pour aider les PME dans leur transformation

Le Réseau des CCTT – Synchronex lance une nouvelle plateforme nommée « Mon succès numérique » et invite les PME et les organismes de partout au Québec à se propulser vers l’avenir. 

Le Réseau des CCTT – Synchronex, c’est le regroupement de 59 centres collégiaux de transfert de technologies et de pratiques sociales (CCTT). C’est aussi un organisme à but non lucratif qui accompagne les CCTT dans leur développement, le déploiement de pratiques novatrices et qui veille à leurs intérêts.

L’objectif du nouveau programme est de maximiser, par l’innovation, l’efficience des entreprises et des organisations d’ici en accompagnant leurs premiers pas vers un virage numérique réussi, explique l’organisme dans un communiqué. Soutenue par une équipe de cinq conseillers et par l’expertise de l’escouade numérique composée de 14 CCTT spécialisés en transformation numérique, la démarche permettra de créer des solutions pérennes et adaptées aux réalités entrepreneuriales et organisationnelles.

« Le Réseau des CCTT est partie prenante de l’innovation au Québec depuis sa création et notre escouade numérique bonifie cette tradition d’excellence. Le projet Mon succès numérique est le fer de lance de notre nouvelle stratégie d’accompagnement vers une transition numérique concrète. L’engouement que génère cette offensive est palpable, car ce programme est facilement accessible et très rapide! », a affirmé Marie Gagné, PDG du Réseau des CCTT – Synchronex

Les entreprises et les organisations peuvent soumettre leur projet via un formulaire en ligne disponible sur la page monsuccesnumerique.ca. L’équipe de conseillers en transformation numérique du Réseau des CCTT – Synchronex procédera à l’analyse de chaque demande et assurera de faire le lien avec un ou plusieurs centres technologiques dont l’expertise répond le plus spécifiquement aux besoins de la PME. 

Un projet retenu est éligible à une aide financière pouvant atteindre 50 % des coûts jusqu’à concurrence de 22 500 $. Le projet veut améliorer le rendement et la productivité de plus de 1 200 entreprises au cours des prochaines années.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Un sondage de Cisco Canada révèle que l’innovation n’est pas une priorité pour la plupart des organisations canadiennes

Cisco Canada et Angus Reid ont publié un sondage qui révèle que les organisations canadiennes ont du mal à augmenter leurs investissements dans l'innovation.

Le programme NUMERIA du CRIM : Propulser l’intelligence artificielle dans les PME du Québec

En partenariat avec Prompt, qui développe et finance des partenariats de recherche et d’innovation dans tous les secteurs des technologies de l’information, du numérique, de l’intelligence artificielle et de la microélectronique, le Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM) lançait récemment son programme NUMERIA pour aider les organisations et les PME dans la mise en œuvre d’un premier projet en intelligence artificielle (IA).

L’analyse continue est la clé pour assurer la sécurité des PME, selon un rapport

L'objectif de la mise en œuvre de la vérification systématique trouve son chemin dans les environnements des petites et moyennes entreprises (PME), et une étape vitale implique la mise en œuvre d'une analyse continue des vulnérabilités, révèle un rapport publié cette semaine.

TCS lance le centre de recherche et d’innovation Pace Port Toronto

Tata Consultancy Services (TCS) a annoncé cette semaine l'ouverture de son cinquième et plus grand centre mondial de recherche et d’innovation à Toronto, qui, selon la société, est conçu pour aider les entreprises canadiennes à « donner vie plus rapidement aux innovations numériques ».

Il faut aider les petites entreprises et les organismes à but non lucratif

Les professionnels de la sécurité de l’information devraient aider les petites entreprises et les organismes à but non lucratif à accroître leur maturité en matière de cybersécurité pour renforcer la sécurité globale des entreprises et des infrastructures critiques, ont déclaré les dirigeants de Cisco System aux participants à la conférence RSA de cette année à San Francisco.