Une brèche de sécurité sur cinq en entreprise causée par une erreur à l’interne


Fanny Bourel - 09/05/2019

Les menaces à la sécurité informatique des entreprises viennent surtout de l’extérieur de l’organisation, mais une partie des brèches de sécurité qui surviennent sont causées par des employés eux-mêmes.Sécurité

L’édition 2019 du rapport d’enquête sur les brèches de sécurité, publié par l’entreprise de télécommunications Verizon, révèle que dans 21 % des cas examinés l’an dernier, en 2018, une erreur commise par des salariés était à l’origine de la brèche de sécurité des données.

« Il s’agit soit de serveurs mal configurés qui autorisent des accès indésirables ou de données publiées sur un serveur qui ne devrait pas être accessible à tous », explique le rapport.

Selon ce document, 69 % des atteintes aux données sont provoquées par une action commise à l’extérieur de l’entreprise.

Autre information dévoilée dans ce rapport : 56 % des brèches de sécurité des données ont été découvertes au bout de plusieurs mois.

L’étude de Verizon analyse 41 686 incidents de sécurité, dont 2013 brèches de sécurité des données, rapportés par 73 contributeurs, parmi lesquels se trouvent le FBI. Pour Verizon, il y a une brèche de sécurité des données quand il y a une divulgation de données, et pas seulement une fuite potentielle.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Microsoft visitée par des pirates informatiques

Cinq millions de numéros de passeport non chiffrés par Marriott

Bell à nouveau la cible d’un piratage informatique




Tags: , , , , , ,