Une application espionne installée sur les téléphones de touristes en Chine

La Chine installe une application espionne sur les téléphones Android des touristes entrant dans une certaine région du pays, ont révélé mardi plusieurs médias dont The Guardian et The New York Times.

applications
Image : Getty

Au passage de la frontière entre le Kirghizistan et la Chine, dans la région de Xinjiang, des visiteurs ont dû débloquer leur téléphone et le confier aux agents de l’immigration afin qu’ils en vérifient le contenu.

Pour les téléphones Android, les agents sont allés encore plus loin en installant secrètement l’application BXAQ, aussi appelée Fēng căi, qui collecte des données contenues sur l’appareil, comme le carnet d’adresses, les textos ou encore l’historique des appels et les identifiants des comptes de réseaux sociaux. L’application envoie ensuite ces données sur un serveur appartenant aux autorités chinoises.

Toutefois, l’outil ne semble pas collecter d’informations précises au sujet des déplacements géographiques du détenteur de l’appareil.

Normalement, on désinstalle BXAQ lorsque le touriste quitte le territoire, mais de récentes omissions ont permis de découvrir l’existence de cette pratique. Selon The Guardian, cette application a été développée par l’entreprise Fiberhome Networks, qui est affiliée à l’État chinois.

Lire aussi :

Téléphones : le PDG de Huawei ne se laisse pas marcher sur les pieds

Lâché par Google, Huawei travaille sur son propre système d’exploitation

Google s’exprime publiquement sur son retour en Chine

Articles connexes

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

Google travaille sur des publicités moins intrusives

Google lance une initiative sur plusieurs années pour introduire des options publicitaires plus respectueuses de la confidentialité et de la vie privée.

La Chine a informé l’ONU avoir dû esquiver des satellites Starlink de SpaceX

La Chine a déposé une note formelle auprès des Nations Unies (ONU) le 6 décembre concernant les risques de collision que les satellites Starlink de SpaceX font peser sur sa station spatiale habitée.