Un réseau de la NASA victime d’une cyberattaque


Fanny Bourel - 26/06/2019

La NASA a été victime d’une intrusion informatique commise avec un nano-ordinateur Raspberry Pi, indique un rapport publié la semaine dernière. NASA

À partir d’avril 2018, un pirate informatique a utilisé le nano-ordinateur bon marché pour s’introduire sur le réseau du laboratoire Jet Propulsion (JPL) de la NASA en Californie, ont rapporté plusieurs médias dont Forbes et CNet. Ce laboratoire se spécialise dans la conception de robots spatiaux.

Selon le rapport paru le 18 juin, 500 mégaoctets de données issues de 23 fichiers ont été volés. L’attaque est passée inaperçue pendant 10 mois. Le centre spatial Johnson, qui gère la Station spatiale internationale, a décidé de se déconnecter du réseau du JPL pour protéger la sécurité des missions spatiales.

Le rapport du bureau de l’inspecteur général des États-Unis mentionne des lacunes importantes en matière de sécurité informatique.

« Malgré les efforts entrepris […], des vulnérabilités critiques subsistent, faisant peser des risques de cyberattaques et donc de vols d’informations critiques sur le JPL », précise le rapport.

L’ordinateur Raspberry Pi, dont la dernière version ne coûte que 35 dollars, est notamment conçu pour faciliter l’apprentissage du codage. La carte mère a environ la taille d’une carte de crédit.

Lire aussi :

Rançongiciel : une cyberattaque mondiale

Projet fédéral de système d’entretien de station lunaire en orbite

Cyberattaque : après WannaCry, voici Adylkuzz




Tags: , , , ,