Un rapport relève un retard du Canada en TIC

Les entreprises canadiennes accusent un retard dans l’investissement en technologies de l’information et des communications, selon un rapport publié par le Conseil des académies canadiennes.Illustration du concept de réseau de télécommunications

Le Conseil des académies canadiennes, une organisation qui soutient des évaluations spécialisées fondées sur des données qui pourraient influencer les politiques publiques, affirme que les entreprises doivent mieux saisir le potentiel des technologies pour permettre au Canada d’évoluer vers un avenir durable.

« Les entreprises canadiennes ont démontré une faible capacité à adopter des technologies », affirme l’organisation. De plus, selon elle, « le Canada arrive loin au classement mondial pour ce qui est de la pénétration et de la diffusion des TIC parmi la population ».

Le Conseil des académies canadiennes ajoute que son rapport intitulé « Promouvoir la durabilité dans un monde interconnecté » décrit les possibilités qui s’offrent aux entreprises en matière de technologies de l’information et des communications (TIC) pour parvenir à réaliser leur plein potentiel.

Par exemple, suggère l’organisation, des réseaux de capteurs sans fil installés dans des régions éloignées pourraient contribuer à fournir des données utiles aux décideurs et au public en matière de qualité de l’eau et de l’air.

Également, des applications pourraient contribuer à renseigner les gens sur leur consommation d’eau et d’électricité, tandis que les réseaux de fourniture de services publics pourraient être remplacés par des technologies de réseau intelligent.

« Cependant, cela requiert une connectivité à large bande fiable et des moyens analytiques pour interpréter les données », rappelle l’organisation, qui ajoute plaider pour une meilleure connectivité.

Le Conseil des académies canadiennes précise que ce rapport lui a été commandé par Environnement Canada afin d’évaluer les possibilités offertes par les TIC pour contribuer à un Canada plus « vert ».

Articles connexes

Le gouvernement du Canada lance la Stratégie quantique nationale

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait aujourd’hui la Stratégie quantique nationale, qui façonnera l'avenir des technologies quantiques au pays et contribuera à la création de milliers d'emplois. Assortie d'un investissement de 360 millions de dollars annoncé dans le budget de 2021, la stratégie consolidera le leadership mondial du Canada en recherche quantique et favorisera la croissance des entreprises, le perfectionnement des technologies et le développement des talents au pays.

Le gouvernement canadien annonce un modèle de travail hybride pour la fonction publique fédérale

À compter de l'an prochain, les Canadiens travaillant pour la fonction publique fédérale devront passer au moins deux ou trois jours par semaine au bureau, a annoncé jeudi la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier. 

Le Canada en voie d’atteindre son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse

La ministre du Développement économique rural, Gudie Hutchings, a fait état des progrès rapides réalisés par le gouvernement du Canada vers l'atteinte de son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse, quel que soit l'endroit où ils vivent.

Les États-Unis au quatrième rang, le Canada au cinquième sur l’échelle de la cybersécurité

Le Canada se classe au cinquième rang parmi 20 pays pour sa préparation et sa réponse aux menaces de cybersécurité, selon une norme créée par une revue universitaire et un fournisseur de sécurité.

Le Canada signe des accords avec Volkswagen et Mercedes-Benz pour la fabrication des batteries de véhicules électriques

Le Canada a signé un protocole d'entente avec les constructeurs automobiles allemands Volkswagen et Mercedes-Benz pour leur fournir des matériaux de batterie pour véhicules électriques (VÉ).