Un programme en cybersécurité et IA pour Polytechnique Montréal

Polytechnique Montréal lance un programme de recherche en cybersécurité et intelligence artificielle (IA), en partenariat avec le Mouvement Desjardins.Sécurité informatique, cybersécurité, sécurité

L’institution financière investira 1,25 million de dollars au cours des cinq prochaines dans ce programme. Les chercheurs travailleront à augmenter la rapidité de détection des incidents de cybersécurité, et à automatiser la détection et la résolution de ces incidents.

« [Ce programme] permettra d’appliquer les techniques d’IA aux problèmes fondamentaux de cybersécurité », a expliqué, par voie de communiqué, José Fernandez, professeur au Département de génie informatique et de génie logiciel de Polytechnique Montréal.

« Ce partenariat arrive à point nommé, de nouvelles technologies, comme la connectivité mobile 5G, et la popularité de l’Internet des objets, vont multiplier les données en circulation et les possibilités d’intrusions malveillantes », a ajouté Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal.

Ce programme vise aussi à former des étudiants à la maîtrise et au doctorat.

Polytechnique Montréal et le Mouvement Desjardins sont membres de CyberEco. Créé en septembre dernier, ce regroupement d’entreprises et d’universités ambitionne de mettre en commun leurs ressources en cybersécurité pour lutter contre la fraude, le vol d’identité et le vol de données.

Lire aussi :

Desjardins prévoit créer 30 emplois en TI au DigiHub Shawinigan

Création d’un regroupement en cybersécurité à Montréal

Baccalauréat en cybersécurité à Polytechnique Montréal

Articles connexes

Règlement de 200 M$ suite au vol de données chez Desjardins approuvé par le tribunal

On apprenait la semaine dernière que la Cour supérieure a approuvé le règlement hors-cour de 200 millions de dollars intervenu dans le cadre d’un recours collectif suite au vol massif de données dont l’institution financière avait été victime en 2019.

Début des consultations sur l’utilisation de mmWave pour la 5G

Le gouvernement du Canada demande aux Canadiens leur opinion sur une politique et un cadre d'octroi de licences pour une classe de signaux sans fil à haute fréquence appelés ondes millimétriques (mmWave), un élément fondamental pour tirer le plein potentiel des services cellulaires 5G.

Bell annonce son service 5G+ sur la bande médiane

Bell est sur le point d'activer son réseau 5G fourni sur la bande médiane de 3 500 MHz, a annoncé la société le 15 juin.

Collaboration entre Exfo et Intel pour la détection des défauts dans les infrastructures

Exfo, une entreprise développant des solutions de test, de monitoring et d'analytique pour l'industrie des communications, annonce aujourd'hui le lancement d'une solution pour aider les opérateurs de réseaux 5G à détecter et à corréler les problèmes de dégradation du service. 

Le coût des services mobiles au Canada diminue, indique le CRTC

L'utilisation des données mobiles au Canada augmente alors que les prix continuent de baisser, a indiqué le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans un nouveau rapport compilé à l'aide de données recueillies dans le cadre de l'enquête trimestrielle CRTC-Statistique Canada, de l'enquête annuelle du CRTC sur les installations et de l'enquête annuelle du CRTC sur la tarification.