Un programme en cybersécurité et IA pour Polytechnique Montréal

Polytechnique Montréal lance un programme de recherche en cybersécurité et intelligence artificielle (IA), en partenariat avec le Mouvement Desjardins.Sécurité informatique, cybersécurité, sécurité

L’institution financière investira 1,25 million de dollars au cours des cinq prochaines dans ce programme. Les chercheurs travailleront à augmenter la rapidité de détection des incidents de cybersécurité, et à automatiser la détection et la résolution de ces incidents.

« [Ce programme] permettra d’appliquer les techniques d’IA aux problèmes fondamentaux de cybersécurité », a expliqué, par voie de communiqué, José Fernandez, professeur au Département de génie informatique et de génie logiciel de Polytechnique Montréal.

« Ce partenariat arrive à point nommé, de nouvelles technologies, comme la connectivité mobile 5G, et la popularité de l’Internet des objets, vont multiplier les données en circulation et les possibilités d’intrusions malveillantes », a ajouté Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal.

Ce programme vise aussi à former des étudiants à la maîtrise et au doctorat.

Polytechnique Montréal et le Mouvement Desjardins sont membres de CyberEco. Créé en septembre dernier, ce regroupement d’entreprises et d’universités ambitionne de mettre en commun leurs ressources en cybersécurité pour lutter contre la fraude, le vol d’identité et le vol de données.

Lire aussi :

Desjardins prévoit créer 30 emplois en TI au DigiHub Shawinigan

Création d’un regroupement en cybersécurité à Montréal

Baccalauréat en cybersécurité à Polytechnique Montréal

Articles connexes

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

EXFO mettra sur pied un Centre d’excellence 5G à Montréal

EXFO, une entreprise québécoise spécialisée en matière de tests, de monitoring et d'analytique du secteur des communications, a annoncé aujourd'hui qu’elle établira un centre d'excellence 5G à Montréal et créera 50 emplois spécialisés, la plupart situés à Montréal. Pour se faire, elle disposera d'un financement fédéral de 15,9 millions de dollars octroyé par Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans le cadre de son Fonds stratégique pour l'innovation. 

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Partenariat entre Mon commerce en ligne et le Mouvement Desjardins pour le commerce de détail au Québec

Mon commerce en ligne, une initiative de l'Association québécoise des technologies (AQT)  et de l'École des entrepreneurs du Québec (EEQ) pour soutenir le commerce de détail québécois dans l'adoption des technologies et des services numériques, annonce un partenariat avec le Mouvement Desjardins pour appuyer ses membres œuvrant dans le commerce de détail à adopter des technologies et des services numériques afin d'augmenter leur compétitivité et accroître leurs ventes en ligne.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.