Un dernier salut pour BlackBerry Messenger

La version pour les consommateurs de l’application mobile de messagerie instantanée rendue célèbre par BlackBerry s’est éteinte le 31 mars 2019.Logo de BlackBerry

IT World Canada rappelle que l’application mobile avait été lancée en 2005 avec une interface et des fonctionnalités qui étaient jusque-là encore jamais vues, par exemple le clavardage de groupe, alors que son seul concurrent était la messagerie texte.

Selon IT World Canada, l’application n’aura pas survécu à la saturation subséquente du marché de la messagerie instantanée, par exemple par des concurrents tels que WhatsApp, ainsi qu’au déclin progressif des ventes des téléphones fabriqués par l’entreprise Research in Motion (RIM), devenue par la suite BlackBerry.

Le site d’actualités technologiques The Verge rappelle que BlackBerry Messenger avait rendu disponible sur les appareils mobiles des fonctions que MSN Messenger avait rendues disponibles sur les ordinateurs personnels.

BlackBerry propose encore aux professionnels BBM Enterprise, qui est présentée comme étant une version chiffrée de bout en bout et pour les entreprises de sa plateforme de messagerie instantanée.

Lire l’article d’origine sur le site d’IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Brevets : BlackBerry attaque en justice Facebook

BlackBerry présente sa vision pour les entreprises

Mise en veilleuse de BlackBerry Messenger pour Android et iOS

Articles connexes

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Une jeune entreprise montréalaise lance une plateforme événementielle

Une jeune entreprise de Montréal a mis au point une plateforme mobile d'événements où les utilisateurs peuvent publier leurs propres événements et trouver des choses à faire dans leur région.

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.