Contrat avec un constructeur de navires allemand pour CGI

Le groupe CGI signe une entente avec Meyer Werft, qui construit des bateaux de croisière et des traversiers.CGI, Meyer Werft

Le contrat, dont le montant et la durée n’ont pas été dévoilés, porterait sur la numérisation de la production et des technologies de l’information (TI) de l’entreprise fondée au 18e siècle qui emploie 3400 personnes.

« Notre partenariat avec CGI soutient nos activités informatiques et nos investissements en installations et en équipement. Il jette les bases de nos futurs projets de numérisation », a indiqué, par communiqué, Paul Meyer, chef de la direction informatique de Meyer Werft.

Meyer a ajouté que CGI devra fournir « du soutien technologique lors de la conception d’une infrastructure pour les systèmes », ainsi qu’assurer « la continuité des opérations des systèmes existants, sur lesquels reposent encore en bonne partie les activités ».

En 2015, la multinationale basée à Montréal avait conclu un partenariat de cinq ans avec le groupe industriel français DCNS, qui est présent dans l’industrie navale militaire, le secteur de l’énergie nucléaire et celui des infrastructures marines. Ce contrat d’un montant de 30 millions de dollars portait sur la mise en place de services de support et de maintenance informatique.

Lire aussi :

Des entreprises affectées par un autre rançongiciel

Contrat militaire canadien pour SNC-Lavalin

CGI : contrat avec le français DCNS

Articles connexes

CGI prévoit racheter près d’un million d’actions détenues par la CDPQ

CGI annonce en ce début de semaine son intention de conclure une entente privée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue du rachat aux fins d'annulation de 938 914 de ses actions subalternes avec droit de vote classe A détenues par la CDPQ, au prix de 106,51 $ par action. Cela représente un escompte par rapport au cours de clôture du 29 juillet 2022 des actions classe A en vigueur à la Bourse de Toronto (TSX).

Le vent dans les voiles pour CGI

La montréalaise CGI, une importante firme de services-conseils en technologies de l’information (TI) fondée en 1976, annonce aujourd’hui les résultats de son troisième trimestre. La société rapporte donc des profits de plus de 364 M$ durant la période.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.

Certification UiPath Service Network pour CGI

CGI vient de décrocher la certification UiPath Service Network (USN) pour ses capacités avancées d'automatisation robotique des processus, confirmant sa position de en tant que leader mondial d'intégration de systèmes d'automatisation intelligente. 

Changements à la haute direction de CGI

CGI annonce aujourd’hui la nomination de François Boulanger à titre de président et chef des opérations. Présentement vice-président exécutif et chef de la direction financière, il assumera ses nouvelles fonctions à compter du 1er octobre. Steve Perron, l’actuel vice-président principal et contrôleur corporatif le remplacera dans ses présentes fonctions.