Le cheval de Troie Gh0stCringe requiert des interventions


Howard Solomon - 21/03/2022

Les administrateurs de bases de données sont invités à renforcer leur sécurité informatique contre un logiciel de type cheval de Troie nommé Gh0stCringe.

Source : posteriori / Getty

Les administrateurs de systèmes de bases de données Microsoft SQL et MySQL ont été invités à verrouiller leurs serveurs, après que des chercheurs en sécurité aient découvert une campagne pour les infecter, avec un cheval de Troie d’accès à distance (RAT ou remote access trojan en anglais).

La découverte a été faite par l’entreprise AhnLab, basée en Corée du Sud, qui a déclaré dans un blogue la semaine dernière que des acteurs anonymes profitent de bases de données avec des informations d’identification faibles pour installer le logiciel Gh0stCringe.

Aussi connu sous le nom de CirenegRAT, ce logiciel est l’une des variantes de logiciels basées sur le code Gh0st RAT, il a été découvert pour la première fois en décembre 2018 et il est connu pour avoir été distribué via une vulnérabilité dans Microsoft Server Messaging Block, a indiqué AhnLab.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Vulnérabilité découverte dans la base de données NoSQL Cassandra d’Apache

Virus à ARN traqués par des étudiants de l’Université de la Colombie-Britannique

Vulnérabilité critique découverte dans la console de base de données H2 SQL

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.