UdeM : projets de recherche financés par le gouvernement fédéral

Deux projets de recherche de l’Université de Montréal axés sur la haute technologie obtiendront un financement du gouvernement du Canada.

researchers
Image : Getty

Le 9 août dernier, la ministre Mélanie Joly a annoncé, au nom de la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, un investissement de 25 millions de dollars dans 29 projets de recherche en santé, dont deux à l’Université de Montéal (UdeM).

Ces projets doivent exploiter la technologie et l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer le diagnostic des maladies et les conditions de vie des patients.

Dang Nguyen, professeur au Département de neurosciences de la Faculté de médecine de l’UdeM, dirige un projet de conception d’appareils intelligents portables pour détecter la survenue de crises d’épilepsie.

L’équipe du professeur William Lubell, du Département de chimie de la Faculté des arts et des sciences, met quant à elle au point des médicaments pour traiter la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

La vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation de l’UdeM, Marie-Josée Hébert, explique que ces deux équipes se démarquent par leur grande interdisciplinarité.

« Ce type de rencontre est au cœur de la stratégie de recherche de notre université, indique-t-elle à UdeM Nouvelles. Nous favorisons ainsi des projets qui marient, par exemple, l’IA et la santé, les sciences sociales et les arts ou l’aménagement, la santé publique et la biodiversité. »

L’investissement provient des Instituts de recherche en santé du Canada, du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, ainsi que du Conseil de recherches en sciences humaines.

Cette initiative du gouvernement s’inscrit dans son objectif de soutenir les chercheurs qui se penchent sur les effets éthiques, légaux et sociétaux de l’utilisation de l’IA dans le secteur de la santé.

Lire aussi :

Application AccessNow : financement du fédéral

Financement fédéral pour une plateforme d’analyse de données sur le cancer

Budgets : investissement public en IA d’ici ou financement public de multinationales?

L’IA au service de la santé numérique

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Un Montréalais soupçonné d’être derrière le logiciel malveillant Golden Chickens

Selon une enquête menée par une société canadienne de services de sécurité gérés, l'un des cybercriminels à l'origine de la suite de logiciels malveillants Golden Chickens, qui serait préféré par trois grands gangs de cybercriminels russes, vit à Montréal.

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

TCS lance le centre de recherche et d’innovation Pace Port Toronto

Tata Consultancy Services (TCS) a annoncé cette semaine l'ouverture de son cinquième et plus grand centre mondial de recherche et d’innovation à Toronto, qui, selon la société, est conçu pour aider les entreprises canadiennes à « donner vie plus rapidement aux innovations numériques ».

Le gouvernement annonce de nouvelles directives au CRTC

Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada annonce une nouvelle directive stratégique destinée au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), visant à améliorer la concurrence et à améliorer l'accès.

Le Cybercentre d’excellence de Mastercard Canada ajoute une installation de collaboration

Mastercard ajoute une installation de test de solutions informatiques et de collaboration à son Cybercentre d’excellence et de renseignement global de Vancouver, en Colombie-Britannique.