Uber renonce aux camions sans conducteur


Fanny Bourel - 01/08/2018

Deux ans après avoir fait l’acquisition d’Otto, une entreprise en démarrage qui se spécialise dans les camions autonomes, Uber a décidé de mettre fin à son programme de développement de camions sans conducteur.Waymo, Otto, Google, Alphabet, Uber

L’entreprise souhaiterait plutôt désormais se concentrer sur le développement de voitures autonomes, indique le média américain NPR.

À l’été 2016, Uber avait pourtant déboursé près de 700 millions de dollars pour mettre la main sur Otto. Lancée quelques mois plus tôt, Otto a été fondée par Anthony Levandowski, parfois appelé « père de la voiture autonome ».

Juste avant de créer Otto, cet ingénieur travaillait pour Waymo, une entreprise du groupe Alphabet qui développe des véhicules autonomes. Début 2017, Waymo avait lancé des poursuites judiciaires contre Otto, l’accusant de vol de propriété intellectuelle concernant la technologie Lidar, ce qui avait mené Uber à congédier Anthony Levandowski.

Le système Lidar repose sur des capteurs lasers qui identifient les objets en trois dimensions afin de permettre aux véhicules sans conducteur de se situer par rapport aux éléments environnants.

Uber continuerait de travailler à l’élaboration de sa propre technologie Lidar, malgré son abandon de la conception de camions autonomes.

Lire aussi :

Conflit Uber/Google : Kalanick au courant dès mars 2016

Propriété intellectuelle : Uber vire son monsieur véhicule autonome

Véhicules autonomes : Google poursuit Uber




Tags: , , , , , , , , , , ,