Uber renonce aux camions sans conducteur

Deux ans après avoir fait l’acquisition d’Otto, une entreprise en démarrage qui se spécialise dans les camions autonomes, Uber a décidé de mettre fin à son programme de développement de camions sans conducteur.Waymo, Otto, Google, Alphabet, Uber

L’entreprise souhaiterait plutôt désormais se concentrer sur le développement de voitures autonomes, indique le média américain NPR.

À l’été 2016, Uber avait pourtant déboursé près de 700 millions de dollars pour mettre la main sur Otto. Lancée quelques mois plus tôt, Otto a été fondée par Anthony Levandowski, parfois appelé « père de la voiture autonome ».

Juste avant de créer Otto, cet ingénieur travaillait pour Waymo, une entreprise du groupe Alphabet qui développe des véhicules autonomes. Début 2017, Waymo avait lancé des poursuites judiciaires contre Otto, l’accusant de vol de propriété intellectuelle concernant la technologie Lidar, ce qui avait mené Uber à congédier Anthony Levandowski.

Le système Lidar repose sur des capteurs lasers qui identifient les objets en trois dimensions afin de permettre aux véhicules sans conducteur de se situer par rapport aux éléments environnants.

Uber continuerait de travailler à l’élaboration de sa propre technologie Lidar, malgré son abandon de la conception de camions autonomes.

Lire aussi :

Conflit Uber/Google : Kalanick au courant dès mars 2016

Propriété intellectuelle : Uber vire son monsieur véhicule autonome

Véhicules autonomes : Google poursuit Uber

Articles connexes

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

Les États-Unis s’opposent à une taxe sur les services numériques au Canada

Les États-Unis ont transmis leurs commentaires officiels au Canada au sujet de sa proposition de taxer les services numériques au Canada.

Système de simulation de capteurs automobiles lidar signé LeddarTech et dSPACE

LeddarTech dévoile un logiciel de simulation lidar conçu pour les développeurs de capteurs et de systèmes de perception.

Deuxième trimestre : Alphabet triple ses profits

Alphabet, la maison mère de Google et de YouTube, a largement dépassé les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars au deuxième trimestre.