Trois contrats militaires en Europe pour CAE

CAE obtient quatre contrats militaires, dont trois en Europe, pour une valeur totale d’environ 115 millions de dollars.Logo de CAE

L’entreprise montréalaise CAE, qui se spécialise en systèmes de simulation pour les industries de l’aérospatiale civile, de la défense et de la santé, affirme que cette série de contrats prévoit la fourniture de produits de simulation, de mises à niveau, ainsi que de services professionnels et de soutien.

Les contrats incluent la livraison d’un simulateur de vol C295 aux forces aériennes polonaises, la prolongation de services de maintenance et de soutien à la formation pour l’école d’aviation de l’armée allemande, de même qu’une analyse des besoins en formation de l’école technique franco-allemande pour l’hélicoptère Tigre.

De plus, la série de contrats comprend des contrats de soutien et de mise à niveau pour les simulateurs et dispositifs d’entraînement virtuels SH-2G Super Seasprite de la New Zealand Defence Force.

« Les forces de défense et les fabricants d’équipement d’origine de partout dans le monde continuent de se tourner vers CAE pour leurs besoins de formation », soutient CAE.

Lire aussi :

Des contrats militaires pour 115 M$ chez CAE

140 M$ en contrats militaires pour CAE

110 M$ US en contrats militaires chez CAE

Cinq contrats en aviation civile pour CAE

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Visite du chancelier allemand Olaf Scholz au Canada

C’est hier que le chancelier allemand Olaf Scholz a entamé sa première visite au Canada depuis son élection en septembre dernier. Bien que la nature de sa visite de trois jours soit essentiellement politique, elle comporte, un volet technologique.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.