Transactions à paiement mobile : Une valeur de 235 G$ US en 2013

La valeur des transactions à paiement mobile à l’échelle mondiale pourrait croître de 44 % d’année en année, estime Gartner.Photo d'utilisateur d'appareil mobile

La firme d’analyse et de recherche Gartner s’attend à ce que la valeur des transactions à paiement mobile progresse atteigne 235 milliards de dollars américains 2013, en comparaison avec la valeur des transactions de 163,1 milliards de dollars américains qui aurait été produite à l’échelle mondiale en 2012.

Également, Gartner s’attend à ce que 245,2 millions de personnes effectuent des paiements mobiles en 2012, contre 200,8 millions de personnes en 2012.

De 2012 à 2017, le volume et la valeur des transactions à paiement mobile pourraient augmenter en moyenne de 35 % par année, selon Gartner.

En 2017, le marché mondial des transactions à paiement mobile pourrait comporter 450 millions d’utilisateurs et produire des transactions d’une valeur de 721 milliards de dollars américains.

Toutefois, les prévisions sur la valeur des transactions à paiement mobile qui sont effectuées par le biais de la technologie en champ proche (Near-field communications ou NFC en anglais) ont été revues à la baisse par Gartner en raison de l’adoption « décevante » de la technologie dans tous les marchés et de la lenteur de la progression de services comme Wallet de Google.

Gartner estime que les paiements réalisés par le biais de la technologie de communication en champ proche représenteront environ 2 % de la valeur de toutes les transactions à paiement mobile en 2013 et 5 % de l’ensemble de la valeur des transactions à paiement mobile en 2017.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

Infrastructure infonuagique en chantier pour 23 pétaoctets de données de santé

Le Centre canadien de génomique computationnelle se prépare à ériger une infrastructure infonuagique pour l'accueil, l'analyse et le partage international de données génomiques et de santé.

L’avenir du divertissement sportif passe par les applis

Le retour à pleine capacité de la LNH et de la NBA à travers le Canada a apporté avec lui toute l'action que les fans réclament depuis qu'ils ont été exclus des bâtiments en mars 2020.