Vers un traitement accéléré de demandes policières d’accès aux données

Le Canada et les États-Unis préparent un traité pour accélérer les demandes policières d’accès aux données détenues par des entreprises technologiques.

Source : tintin75 / Getty

Les États-Unis entameront des négociations avec le Canada au sujet d’un accord permettant à la police, sur décision du tribunal, d’accéder plus facilement, de part et d’autre de la frontière, à des données personnelles d’abonnés détenues par Google, Facebook et d’autres fournisseurs de services Internet, dans le cadre d’enquêtes pour infractions criminelles présumées.

Les deux pays ont fait cette annonce la semaine dernière, lorsqu’ils ont aussi promis de collaborer plus étroitement pour lutter contre la cybercriminalité, en particulier contre les rançongiciels, et pour renforcer les infrastructures critiques.

Cette décision a été bien accueillie par deux avocats spécialisés en protection de la vie privée, comme un moyen de clarifier la portée des tribunaux des deux pays.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

La GRC en quête d’un système de déchiffrement

La police ne peut pas forcer le déverrouillage d’un iPhone, prononce un juge

Accès aux mots de passe : Les policiers canadiens réclament une loi

Porte dérobée : fin des poursuites judiciaires du FBI contre Apple

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Un hôpital pour enfants de Toronto confirme avoir été frappé par un rançongiciel

Dans une déclaration en ligne aujourd'hui, l'hôpital a déclaré qu'il prévoyait qu'il ne faudrait que quelques semaines avant que tous les systèmes fonctionnent normalement. Il n'y a aucune preuve à ce jour que les renseignements personnels généraux ou sur la santé aient été touchés.

Les RSSI doivent être proactifs dans leurs cyberstratégies, affirme un conférencier au MapleSEC

Les professionnels de la sécurité de l'information devraient être plus agressifs dans leurs stratégies de cybersécurité, a déclaré un expert lors de la conférence MapleSEC de cette semaine.

Pourquoi appeler la police après une cyberattaque ? Parce qu’ils attendent votre appel

Il existe de nombreuses raisons de signaler une cyberattaque réussie à votre service de police local. Le constable enquêteur Doug MacRae, de la section de la cybercriminalité de la Police régionale de York en Ontario a le meilleur : « Vos impôts paient notre salaire », a-t-il déclaré aux pros de la sécurité des TI lors d'une conférence le mois dernier, « alors utilisez-nous ».

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies.