Toronto : projet de centre de recherche universitaire en IA lancé grâce à un don

L’Université de Toronto a reçu un don de 100 millions de dollars pour bâtir un complexe notamment destiné à la recherche en intelligence artificielle.

Schwartz Resiman Innovation Centre
Aperçu du Schwartz Reisman Innovation Centre par la firme d’architecture Weiss/Manfredi. Image : Université de Toronto

Deux tours seront donc construites à partir de cet automne sur le campus de l’Université de Toronto, dont l’une de 12 étages et de 250 000 pieds carrés qui abritera l’Institut Vecteur. Cet institut de recherche en intelligence artificielle (IA) lancé en 2017 se spécialise en apprentissage profond et en apprentissage machine.

Le complexe de 750 000 pieds carrés accueillera aussi le nouveau Schwartz Reisman Institute for Technology and Society, dont les recherches doivent porter sur les implications sociétales et éthiques de l’intelligence artificielle.

« L’impact de la technologie sur les individus, et plus généralement sur la société, n’est pas compris », a indiqué, par communiqué, Gillian Hadfield, professeure de droit et de gestion stratégique à l’Université de Toronto.

« Le Schwartz Reisman Institute for Technology and Society nous permettra d’explorer des questions d’actualité comme la législation entourant la surveillance numérique, l’utilisation des armes autonomes et la manière dont les capacités cognitives des systèmes d’intelligence artificielle vont affecter les êtres humains », a-t-elle ajouté.

Le nom du directeur ou de la directrice de cet institut sera annoncé d’ici l’automne prochain. Cette personne aura le mandat de créer des programmes de recherche pouvant attirer des chercheurs de renom, ainsi que de mettre sur pied une grande conférence internationale portant sur la technologie.

Le don de 100 millions de dollars permettant à l’Université de Toronto de réaliser ce projet a été effectué par la Fondation Gerald Schwartz & Heather Reisman.

Lire aussi :

New York, première ville technologique au monde, loin devant Toronto

Un bureau à Toronto pour Element AI

Toronto : pôle d’innovation prometteur, selon un sondage KPMG

Articles connexes

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

Projets de BRP et AlayaCare en IA financés par Scale AI

Bombardier veut intégrer de l’intelligence artificielle à ses prévisions de la demande pour des véhicules de sports motorisés et AlayaCare souhaite faire de même pour optimiser la planification et la gestion de soins à domicile.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.