Terre-Neuve : rétablir le système informatique du réseau de la santé prendra du temps

Terre-Neuve continue de décrire la paralysie du système informatique du réseau de la santé de la province comme une cyberattaque, affirmant que les systèmes sont lentement remis en ligne, mais les autorités ne fournissent aucun délai pour le retour à la normale complet des services médicaux.

Illustration du concept de la cybersanté
(Photo : Thinkstock)

Lors d’une conférence de presse vendredi après-midi, le gouvernement a déclaré qu’il est important de s’assurer que toutes les traces de logiciels malveillants sont effacées avant de remettre les systèmes informatiques en ligne.

Pour le moment, de nombreux hôpitaux de la province ne peuvent encore offrir que des soins urgents ou d’urgence, bien que les traitements de chimiothérapie reviennent lentement.

Lorsqu’on lui a demandé si des données avaient été compromises, le premier ministre Andrew Furey a déclaré que cela est encore l’objet d’une enquête.

Le rétablissement des systèmes informatiques peut prendre des jours, a déclaré le ministre de la Santé, John Haggie.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifie que cela ne prendra pas des semaines, il a répondu : « cela signifie que les prochaines étapes prendront des jours. Nous devrons peut-être avancer, puis mettre les choses hors ligne à nouveau. Nous ne savons pas vraiment combien de temps cela prendra jusqu’à ce que ce soit fini ».

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique.

Lire aussi :

Terre-Neuve : la panne informatique causée par une cyberattaque

Une panne frappe le réseau de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador

Quelles forces de l’ordre appeler au secours en cas de cyberattaque?

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à hsolomon@soloreporter.com.

Articles connexes

Reprise des activités chez BRP après une cyberattaque

À la suite d’une cyberattaque dont elle a été victime en début de semaine dernière, BRP indiquait ce matin que les efforts de l'entreprise pour restaurer les systèmes et les activités commerciales se poursuivent.

Un Montréalais soupçonné d’être derrière le logiciel malveillant Golden Chickens

Selon une enquête menée par une société canadienne de services de sécurité gérés, l'un des cybercriminels à l'origine de la suite de logiciels malveillants Golden Chickens, qui serait préféré par trois grands gangs de cybercriminels russes, vit à Montréal.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.

Des responsables des TI admettent manquer de visibilité sur leur surface d’attaque

Malgré des investissements dans la cybersécurité, de nombreuses organisations canadiennes – et leurs homologues mondiales – admettent qu'elles ont toujours des problèmes de visibilité de leurs systèmes informatiques, ce qui complique leur capacité à sécuriser des données vitales.