Terranova automatise sa plateforme de simulation à l’hameçonnage

L’entreprise lavalloise Terranova WW Corporation, qui se spécialise en sécurité de l’information, lance une nouvelle version de sa plateforme de simulation d’hameçonnage, Terranova Phishing Simulation.Terranova

Cette plateforme serait désormais entièrement automatisée. S’adressant aussi bien aux petites qu’aux grandes entreprises, elle se veut un outil de test de la capacité des employés à identifier les courriels frauduleux et les tentatives d’hameçonnage. L’objectif est de réduire les cyberattaques.

Différents scénarios, inspirés de cas réels et modifiables selon les risques auxquels est confronté l’entreprise, seraient proposés pour évaluer les connaissances des salariés en matière de sécurité informatique. Ils incluraient des modèles de courriels, des pages d’accueil, des pièces-jointes ainsi que des formulaires de saisie de données personnalisables.

Les entreprises utilisatrices auraient également la possibilité de cibler le déploiement de leurs campagnes de sensibilisation selon les départements qui la composent et d’en analyser les résultats.

Terranova, qui s’est récemment implantée en Suisse, offre également des cours en ligne interactifs à l’intention des compagnies voulant sensibiliser leur personnel à la sécurité de l’information.

Le groupe américain de divertissement Fox, Desjardins, Bombardier, Métro ou encore CAA Québec figurent parmi les clients de cette entreprise fondée en 2001.

Lire aussi :

Sécurité des TI : Terranova s’implante en Suisse

Outils de sensibilisation des PME à la cybersécurité signés Terranova

62 % des entreprises interdiraient le Wi-Fi à leurs employés

Articles connexes

Une session du MapleSEC examine la meilleure façon de mettre fin au chaos des courriels

Les chiffres sont à la fois effrayants et alarmants. Au cours de 2022, selon Statista, on estime qu'un nombre stupéfiant de 333,2 milliards de courriels seront envoyés et reçus dans le monde, un nombre qui atteindra 347,3 milliards l'année prochaine et franchira la barre des 376,4 milliards d'ici 2025.

Décalage entre les conseils d’administration et les RSSI sur la cybersécurité

Les responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) informent de plus en plus les conseils d'administration des stratégies de cybersécurité et du profil de risque de leur organisation. Mais une nouvelle enquête auprès de dirigeants suggère qu'il s'agit parfois d'un jeu du téléphone.

Les pros de la sécurité des TI se concentrent sur la prévention des attaques mais des alertes importantes leur échappe

Selon un responsable de Cisco Systems, la plus grande erreur que commettent les dirigeants de la sécurité des TI est de consacrer trop de ressources à la conformité réglementaire et à la prévention des cyberattaques.

L’attaque conte Twilio révèle les faiblesses des systèmes d’authentification multifacteur

La dernière révélation sur la campagne de hameçonnage visant à compromettre les comptes de connexion des employés de Twilio est un rappel que l'authentification multifacteur pour protéger les connexions peut être contournée si les systèmes qui la sous-tendent ne sont pas sécurisés.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?