Telus doublera sa bande passante mobile


Jean-François Ferland - 03/08/2010

Telus offrira à compter du printemps 2011 une bande passante théorique maximale de 42 Mb/s pour les communications mobiles, à l’aide d’une technologie HSPA+ à deux canaux. Les consommateurs devront utiliser des appareils compatibles à la technologie pour bénéficier de ce rehaussement.

Le fournisseur de services de télécommunications Telus, dès le premier trimestre de 2011, commercialisera des appareils – tels que des téléphones mobiles et des clés Internet USB – qui utiliseront deux canaux de transmission à technologie HSPA+ (High Speed Packet Access en anglais, ou accès par paquets haut débit), au lieu d’un seul, pour l’acheminement de données vers l’utilisateur. Chaque canal fondé sur la technologie HSPA+ a une bande passante théorique maximale de 21 Mb/s.

Telus, qui a procédé en juillet 2010 à l’essai en laboratoire de ce doublement de bande passante, précise que le fournisseur australien Telstra, à sa connaissance, serait le seul fournisseur de services qui aurait déjà déployé cette technologie de transmission vers l’utilisateur à deux canaux.

Telus indique que cette offre de bande passante rehaussée s’inscrit dans sa stratégie de transition vers l’exploitation d’un réseau mobile de prochaine génération, qui sera fondé sur la technologie LTE (Long Term Evolution en anglais).

À l’automne 2009, dans le cadre de l’amorce d’exploitation d’un réseau mobile HSPA commun, Telus et Bell Canada avaient chacun annoncé leur intention d’offrir un rehaussement progressif de la bande passante de 14 Mb/s à 21,6 Mb/s sur le territoire canadien.

Toutefois, les consommateurs du Québec ont dû attendre du printemps 2010 avant de pouvoir bénéficier de la bande passante maximale qu’il est possible d’atteindre en théorie avec la technologie HSPA+.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+