Téléphones : le PDG de Huawei ne se laisse pas marcher sur les pieds

Environ une semaine après que Huawei ait été lâché par Google, puis par des fabricants de composants pour téléphones, Ren Zhengfei, PDG du fabricant chinois, s’est confié dimanche à la chaîne de télévision Bloomberg.Huawei P10

Le président-directeur général de 74 ans ne s’est pas montré abattu par la tempête que traverse son entreprise à la suite de la décision de Donald Trump d’interdire les relations d’affaires avec des entreprises étrangères soupçonnées d’espionnage. « Nous sommes en avance sur les États-Unis. Si nous étions derrière, Trump n’aurait pas besoin de nous attaquer avec acharnement », a-t-il déclaré.

Dans cette entrevue, le fondateur de Huawei a affirmé que l’entreprise trouvera des solutions de remplacement au système d’exploitation Android et aux puces américaines utilisés dans ses téléphones, ou elle les concevra elle-même.

Toutefois, il ne s’est pas avancé quant à la date à laquelle ces solutions de remplacement seront prêtes. « Cela dépend à quel point nos hommes sont capables de réparer l’avion », a-t-il dit de manière imagée.

Ren Zhengfei s’est aussi exprimé au sujet de possibles représailles de la part de la Chine vis-à-vis de grandes entreprises américaines comme Apple.

« Premièrement, cela n’arrivera pas. Et deuxièmement, si cela arrive, je serai le premier à protester », a-t-il affirmé. « Apple est mon professeur, ils dominent. Pourquoi un étudiant irait à l’encontre de son professeur? », a-t-il poursuivi.

Lire aussi :

Lâché par Google, Huawei travaille sur son propre système d’exploitation

Appareils 5G au Canada : Huawei en mode attente

Téléphones : Huawei dépasse Apple, Android augmente son avance

Technologies sans fil : chaire de recherche Huawei à Polytechnique

Articles connexes

Google paiera 391 millions de dollars pour avoir induit en erreur les utilisateurs d’Android

Google a accepté de payer 391,5 millions de dollars américains et d'être plus transparent avec les consommateurs sur ses pratiques de confidentialité et de capture de données dans le cadre d'un règlement avec 40 États américains.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.

Balado Hashtag Tendances, 13 octobre 2022 — Le casque Meta Quest Pro, les ratés d’Apple, des Tweets modifiables et un studio PlayStation à Montréal

Cette semaine : Le nouveau casque de réalité virtuelle de Meta, les ratés du système de détection de collisions d’Apple, on peut maintenant modifier un Tweet après l’envoi et le premier studio PlayStation au Canada.