Téléphones évolués: 46 % des appareils livrés en 2018 seront “abordables”

ABI Research estime que près de la moitié des téléphones évolués qui seront livrés dans cinq ans à travers le monde seront d’entrée de gamme.Utilisation d'un téléphone évolué

La firme américaine de recherche et d’analyse ABI Research estime que 788 millions de téléphones évolués dont la valeur sera inférieure à 250 dollars américains seront livrés à l’échelle mondiale en 2018.

Les téléphones évolués d’entrée de gamme qui pourraient être livrés dans le marché dans cinq ans constitueraient ainsi 46 % des quelques 1,7 milliard de téléphones évolués qui seraient livrés à travers le monde.

En 2013, 259 millions de téléphones évolués d’entrée de gamme devraient être livrés à l’échelle mondiale, selon ABI Research. Ces appareils constitueraient 28 % des quelque 904 millions de téléphones évolués qui pourraient être livrés cette année à l’échelle de la planète.

Les téléphones évolués de milieu de gamme (entre 250 dollars américains et 400 dollars américains) et les téléphones évolués de haut de gamme (plus de 400 dollars américains) pourraient totaliser 925 millions d’unités livrées en 2018, selon ABI Research. En 2013, 635 millions d’appareils de moyenne gamme et de haut de gamme devraient être livrés.

« Alors que le téléphone mobile à fonction unique continue de perdre la bataille de la pertinence, le téléphone évolué d’entrée de gamme est devenu l’outil de choix pour les exploitants de services de télécommunications qui cherchent à augmenter leurs revenus de données », indique Michael Morgan, analyste principal chez ABI Research.

M. Morgan ajoute que la croissance du marché des téléphones évolués d’entrée de gamme se situera surtout dans les créneaux des téléphones prépayés et des marchés économiques émergents. L’analyste prévoit également une croissance de marché pour les téléphones évolués d’entrée de gamme dans les créneaux des téléphones subventionnés et des marchés économiques matures, où ils remplaceront les téléphones mobiles à fonction unique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

Infrastructure infonuagique en chantier pour 23 pétaoctets de données de santé

Le Centre canadien de génomique computationnelle se prépare à ériger une infrastructure infonuagique pour l'accueil, l'analyse et le partage international de données génomiques et de santé.