Télécommunications 5G : le fédéral lance des enchères

Le ministère Innovation, Sciences et Développement économique Canada a lancé les enchères pour les licences de spectre dans la bande de 600 MHz.

5G
Image : Getty

IT World Canada rappelle qu’il s’agit des premières enchères à être organisées pour des licences de spectre depuis 2015. Leur date de fin n’est pas connue.

Les enchères sont divisées en 16 zones géographiques et 112 licences seront disponibles. Une partie d’entre elles ne pourront être achetées que par des fournisseurs de services de télécoms régionaux, et non par des gros joueurs, tels que Bell, Telus ou Rogers.

L’octroi de ces licences, qui seront valables pour une durée de 20 ans, viserait à stimuler la concurrence dans le domaine des télécommunications sans fil. Le gouvernement fédéral dit souhaiter rendre ce secteur plus concurrentiel, afin de permettre aux consommateurs d’accéder à des services de télécommunication sans fil plus abordables et de mieux couvrir les zones rurales.

La bande de 600 MHz représente un potentiel en matière de réseau 5G. Le nombre d’objets connectés étant appelé à croître, les entreprises de services de télécommunication ont besoin d’un plus large spectre de fréquences. Toutefois, c’est surtout l’octroi des licences de la bande de 3500 MHz, en 2020, et de celles du spectre des ondes millimétriques, en 2021, qui seront importantes pour le développement de la 5G au Canada.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

La 5G au Canada en 2020-2021, selon Deloitte

Des enchères fédérales du spectre 5G en 2020

5G : de grandes espérances en avance sur les capacités

Articles connexes

L’Université de Waterloo dirigera un consortium pour faire progresser la sécurité et la défense du Canada

L’Université de Waterloo annonçait hier la création d’un consortium de technologie de réseau mobile 5G et au-delà pour aider à développer des réseaux mobiles 5G et à améliorer la sécurité et la défense du Canada. 

De plus en plus de réseaux mobiles privés selon la GSA

Dans son rapport annuel sur les réseaux mobiles privés, la Global mobile Suppliers Association (GSA) révèle avoir identifié au moins 955 organisations déployant des réseaux mobiles privés LTE ou 5G dans 72 pays et/ou territoires du monde entier. 

Le nombre d’abonnés à la 5G devrait atteindre 5 milliards d’ici la fin de 2028

Le géant des équipements de télécommunications suédois Ericsson vient de publier son « Mobility Report » intitulé « La croissance mondiale de la 5G dans un contexte de défis macroéconomiques ». On y apprend que la 5G continue de se développer plus rapidement que n’importe quelle autre génération mobile précédente et que les abonnements mobiles 5G devraient atteindre cinq milliards d'ici à la fin de l'année 2028.

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

EXFO mettra sur pied un Centre d’excellence 5G à Montréal

EXFO, une entreprise québécoise spécialisée en matière de tests, de monitoring et d'analytique du secteur des communications, a annoncé aujourd'hui qu’elle établira un centre d'excellence 5G à Montréal et créera 50 emplois spécialisés, la plupart situés à Montréal. Pour se faire, elle disposera d'un financement fédéral de 15,9 millions de dollars octroyé par Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans le cadre de son Fonds stratégique pour l'innovation.