Technologies D-Box augmente ses ventes annuelles

Technologies D-Box rapporte des revenus de 17,5 millions de dollars pour son année financière 2014.Logo de Technologies D-Box

Technologies D-Box, une entreprise de Longueuil qui commercialise des systèmes de reproduction des mouvements pour les industries du cinéma, du jeu vidéo et de la santé, fait état de revenus annuels qui sont supérieurs de 23 % aux revenus de 14,2 millions de dollars qui avaient été obtenus lors de son année financière 2013.

Technologies D-Box précise que ces revenus annuels proviennent de droits d’utilisation et de frais de location et maintenance. L’entreprise souligne avoir poursuivi son déploiement auprès de chaînes de cinéma, avec l’installation de sa technologie sur 45 écrans depuis le 1er avril 2013, en particulier en Amérique du Sud, en France, en Suisse et en Russie.

Pendant l’année financière 2014 terminée le 31 mars dernier, Technologies D-Box soutient avoir codé 39 productions de studios de Hollywood pour qu’elles puissent être présentées en salle avec la technologie de D-Box, comparativement à 28 productions pendant l’exercice financier 2013 clos le 31 mars 2013. L’entreprise ajoute commercialiser de nouveaux produits destinés au marché industriel.

Technologies D-Box rapporte une perte nette annuelle de 1,5 million de dollars. Cette perte nette est inférieure de 40 % à la perte nette de 2,5 millions de dollars qui avait été rapportée au terme de son année financière 2013.

Articles connexes

Partenariat entre le studio Reflector Entertainment de Montréal et Bandai Namco Europe

Reflector Entertainment et Bandai Namco Europe annonçaient cette semaine l'ouverture d'une nouvelle ligne de développement au sein du studio basé à Montréal. L’annonce solidifie l'importance stratégique du studio sur le long terme, en lui confiant une IP existante.

Ubisoft lance un fonds d’investissement destiné aux studios indépendants du Québec

Ubisoft lance aujourd'hui Ubisoft RADAR, son tout premier fonds d'investissement de 10 millions de dollars destiné à « détecter, financer et propulser les jeux créés par des studios indépendants du Québec ».

La France interdit les anglicismes dans le domaine du jeu vidéo

La France interdit l’usage officiel de divers termes anglais liés au domaine du jeu vidéo. L’interdiction émane de la Commission d’enrichissement de la langue française, un organisme du ministère de la Culture français.

Balado Hashtag Tendances, 31 mars 2022 — Meta choisit Toronto; et plus

Balado Hashtag Tendances, 31 mars 2022 — Meta choisit Toronto; Beenox choisit Montréal; Webex choisit Toronto et Montréal; et plus.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.