TechnoCompétences fait le point sur la rémunération

L’organisme québécois a diffusé les résultats de l’édition 2006 de l’enquête portant sur les salaires dans l’industrie des TIC.

L’organisme québécois TechnoCompétences, qui œuvre au soutien et à la promotion de la main-d’œuvre et de l’emploi dans le secteur des TIC, a rendu publics les résultats de l’enquête 2006 sur la rémunération de trente postes spécialisés au Québec.

Pour un titulaire de poste entièrement qualifié au rendement satisfaisant en tout point, les postes dont la médiane du salaire cible est la plus élevée sont ceux de directeur de développement – R&D à 91 700 $, de directeur principal des ventes à 84 400 $ et de directeur du marketing à 83 500 $.

À l’inverse, les postes ayant la médiane du salaire cible la moins élevée sont ceux d’infographiste, à 31 400 $, d’analyste-programmeur débutant à 36 000 $ et, ex aequo, ceux d’animateur 2D et 3D et de conseiller en service à la clientèle intermédiaire à 36 100 $.

Notamment, TechnoCompétences constate une certaine variation des salaires d’une région à l’autre du Québec. Par exemple, un analyste-programmeur intermédiaire est payé en moyenne 44 700 $ à Québec, alors qu’à Montréal la moyenne est de 52 900 $. La moyenne salariale pour ce poste atteignait 48 900 $ dans les entreprises en activité dans les autres régions du Québec. On précise toutefois que l’écart des salaires entre les régions varie d’un poste à l’autre.

Le secteur d’activité aurait également un impact sur le salaire qui peut être élevé dans certains cas et moindre dans d’autres cas, tandis que des postes bien rémunérés dans un secteur seraient moins bien payés dans d’autres secteurs

La taille n’aurait pas d’importance

D’autre part, l’affirmation disant que les salaires sont meilleurs dans les grandes entreprises que dans les petites organisations semble être remise en question. Selon l’enquête, la moyenne de la rémunération pour le poste d’analyste des systèmes de gestion intermédiaire serait de 66 900 $ pour les entreprises comptant entre 50 et 99 employés, contre 53 100 $ pour les entreprises de cent employés et plus.

À propos des pratiques de rémunération, 88 % des entreprises répondantes offriraient un régime d’avantages sociaux et 42 % des organisations offriraient un régime de retraite. Quant aux vacances, les entreprises accorderaient en moyenne une troisième semaine après trois ans de service aux employés syndiqués et non syndiqués ainsi qu’aux directeurs, alors que les cadres obtiendraient cette semaine après deux années de service.

L’enquête, qui a bénéficié du soutien financier d’Emploi-Québec, a été réalisée à l’hiver 2006 par le Groupe-conseil Aon à l’aide de données fournies par 142 organisations québécoises qui emploient 4 427 personnes. 47,9 % des entreprises provenaient de la région de Montréal, 20,4 % de celle de Québec et 31,7 % des autres régions.

Des 110 entreprises participantes qui provenaient du secteur des TIC, 47,2 % provenaient du secteur des services informatiques, 29,6 % de l’édition de logiciels, 9,9 % du multimédia, 7,7 % du manufacturier et 5,6 % des télécommunications. 32 entreprises oeuvrant à l’extérieur du secteur des TIC ont également pris part à cette enquête. La grande majorité des entreprises participantes étaient des PME.

Par ailleurs, TechnoCompétences a publié en ligne des enquêtes gratuites et payantes ainsi que des guides de meilleures pratiques qui ont trait à la rémunération dans le secteur des TIC.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Collaboration EXFO – AWS pour l’assurance de services adaptative infonuagique

EXFO, une entreprise de Québec se spécialisant dans les tests, le monitoring et l'analyse du secteur des communications, annonce que sa solution d'assurance de services adaptative (ASA) infonuagique et son module de rapports analytiques avancés sont désormais offerts sur Amazon Web Services (AWS). 

Lancement du service Xplore Fibre au Québec

Xplore inc., un fournisseur d'accès Internet 5G et par fibre optique en région qui a son siège social à Woodstock au Nouveau-Brunswick, annonce qu'environ 6 000 résidents et commerces de Val-des-Sources, de la MRC de Papineau et de la MRC de Pontiac au Québec ont maintenant accès à son service Internet haute vitesse par fibre optique.

Le cybergang Prilex POS plus actif cette année, prévient un rapport

Après une accalmie en 2021, les professionnels de la sécurité de l’information chez les détaillants sont prévenus que le gang de cybercriminels Prilex POS est devenu plus actif cette année, publiant trois nouvelles variantes de son logiciel malveillant.

Quatrième saison du programme AI@Centech pour l’innovation en matière d’intelligence artificielle

Thales, une multinationale française du domaine de la haute technologie lance la quatrième saison de son programme d'accélération AI@Centech, conçu pour aider les jeunes pousses axées sur l'intelligence artificielle (IA) à commercialiser leurs solutions.

Webinaire sur la cybersécurité ouvert à tous les fonctionnaires fédéraux canadiens

Les employés du gouvernement fédéral canadien sont encouragés à assister à un webinaire bilingue sur la cybersécurité le mois prochain.s